Mexique: un prêtre assassiné, le 3e en une semaine

Le 19 septembre, les corps criblés de balles... (PHOTO AP)

Agrandir

Le 19 septembre, les corps criblés de balles de deux autres prêtres, Alejo Nabor Jimenez et José Alfredo Suarez (photo), avaient été découverts dans l'État de Veracruz.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Mexico

Un prêtre de l'État de Michoacan, dans l'ouest du Mexique, a été retrouvé mort, portant des blessures par balle, quelques jours après avoir été porté disparu, a annoncé dimanche le parquet de l'État.

Avec la mort de José Alfredo Lopez Guillen, ce sont trois prêtres qui ont été assassinés en une semaine au Mexique. Lundi 20 septembre, les corps de deux autres prêtres, également tués par balle, avaient été découverts dans l'État de Veracruz, dans l'est du Mexique.

La disparition de José Alfredo Lopez Guillen avait été rapportée mercredi par ses proches, qui étaient alors sans nouvelles de lui depuis deux jours. Elle avait été annoncée publiquement jeudi par le gouverneur de l'État de Michoacan, Silvano Aureoles, dans une interview à la radio.

Le parquet de Michoacan a annoncé dimanche que le corps du prêtre avait été découvert samedi soir près de la localité de Las Guayabas, près d'une route de cet État, dans une zone où les trafiquants de drogue sont très actifs.

La voiture du prêtre avait été découverte le mardi précédent dans le même secteur, retournée et vide, a indiqué le parquet.

Selon les résultats de l'autopsie, «la mort a été provoquée par des blessures causées par des projectiles d'arme à feu», a indiqué le parquet dans un communiqué.

«Avec une profonde tristesse, nous annonçons que le corps d'Alfredo Lopez Guillen a été découvert. Prions pour son âme», a déclaré sur Twitter l'archidiocèse de Morelia, capitale du Michoacan.

Avant sa disparition, aucun changement dans le comportement du prêtre n'avait été remarqué par son entourage, et aucune demande de rançon n'a été faite après sa disparition, a encore indiqué le parquet de Michoacan.

Le 19 septembre, les corps criblés de balles de deux autres prêtres, Alejo Nabor Jimenez et José Alfredo Suarez, avaient été découverts dans l'État de Veracruz. Ces deux religieux avaient été enlevés la veille par des inconnus dans une église dans la localité de Posa Rica, dans le même État.

Avant l'annonce de la découverte de samedi, le Centre catholique multimédia, qui recense les attaques contre les religieux au Mexique, a indiqué que 14 prêtres, un séminariste et un sacristain avaient été assassinés dans ce pays depuis décembre 2012. Deux autres prêtres sont portés disparus.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer