Le Venezuela s'excuse auprès d'Israël après une allusion à la «solution finale»

L'ambassadeur du Venezuela à l'ONU, Rafael Ramirez... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

L'ambassadeur du Venezuela à l'ONU, Rafael Ramirez

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NATIONS UNIES

L'ambassadeur du Venezuela à l'ONU s'est excusé auprès d'Israël après avoir suggéré que le pays cherchait une «solution finale» pour les Palestiniens, a indiqué un porte-parole des Nations unies jeudi.

L'ambassadeur Rafael Ramirez avait fait cette remarque, rappelant la «solution finale» des nazis, lors d'une réunion informelle du Conseil de sécurité vendredi dernier, portant sur la protection des Palestiniens.

Ancien ministre des Affaires étrangères de son pays, Rafael Ramirez a dit à un haut responsable des Nations unies, Edmond Mulet, qu'il s'était «personnellement excusé» auprès de l'ambassadeur d'Israël Danny Danon, selon le porte-parole de l'ONU Stephane Dujarric.

L'ambassadeur du Venezuela a également dit à Edmond Mulet, chef de cabinet du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, qu'il regrettait d'avoir employé ce «langage», d'après le porte-parole.

Rafael Ramirez a assuré qu'il «lutte contre toute forme d'antisémitisme et respecte profondément les millions de victimes de l'Holocauste», a dit Stephane Dujarric.

Membre non permanent du Conseil de sécurité, le Venezuela est un fervent défenseur des droits des Palestiniens auprès des Nations unies.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer