Une fusillade fait deux morts et six blessés en Jamaïque

Les armes sont répandues en Jamaïque et le... (PHOTO ANTHONY FOSTER, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Les armes sont répandues en Jamaïque et le pays est considéré depuis longtemps comme un des plus violents de la planète.

PHOTO ANTHONY FOSTER, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
KINGSTON, Jamaïque

Au moins deux hommes ont été tués et six autres personnes blessées tard dimanche en Jamaïque, quand une fusillade a éclaté pendant un rassemblement politique du principal parti d'opposition de l'île.

La police jamaïcaine a évoqué une «querelle» entre des participants au rassemblement à Montego Bay, tout en précisant que l'incident ne semble pas avoir été motivé politiquement.

Un communiqué publié par la police lundi précise qu'aucun coup de feu n'a été tiré en direction du podium où se tenait l'ancien premier ministre et chef du Parti travailliste jamaïcain Andrew Holness. Celui-ci a quand même été rapidement évacué.

Les enquêteurs ont indiqué lundi qu'une des victimes est un membre connu d'un gang criminel.

Des élections générales sont prévues le 25 février. La faction de M. Holness affrontera à ce moment le Parti national du peuple jamaïcain de la première ministre Portia Simpson-Miller.

Les armes sont répandues en Jamaïque et le pays est considéré depuis longtemps comme un des plus violents de la planète.

Près de 1200 personnes ont été assassinées en Jamaïque l'an dernier, une progression de 20 % par rapport à l'année précédente.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer