Argentine: plus de 40 policiers tués dans un accident de car

Le car, qui faisait partie d'un convoi de... (IMAGE POLICE DE SALTA)

Agrandir

Le car, qui faisait partie d'un convoi de trois véhicules de police, a basculé dans le lit de la rivière lorsque son chauffeur en a perdu le contrôle après s'être engagé sur le pont, a expliqué la police dans un communiqué.

IMAGE POLICE DE SALTA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
BUENOS AIRES

Plus de quarante gendarmes sont morts dans l'accident de l'autocar qui les transportait, dans le nord-ouest de l'Argentine, selon un nouveau bilan publié lundi par les autorités locales.

«Le nombre de morts se chiffre à 41 et il y a dix gendarmes hospitalisés, dont quatre dans un état grave», a déclaré Francisco Marinaro, directeur de la sécurité civile dans la province de Salta, une région montagneuse où a eu lieu l'accident.

L'autocar qui transportait les gendarmes est sorti de la route et a fait une chute de 15 mètres depuis un pont, dans la nuit de dimanche à lundi.

Au petit matin lundi les secouristes ont découvert dans un premier temps 20 corps dans le lit asséché d'une rivière. Ils ont ensuite dégagé d'autres corps prisonniers de la carcasse du véhicule.

Le car, qui faisait partie d'un convoi de trois véhicules de police, a basculé dans le vide lorsque le chauffeur en a perdu le contrôle après s'être engagé sur le pont, a expliqué la police dans un communiqué. D'après le responsable de la sécurité civile, une crevaison serait à l'origine du drame.

«La majorité était des jeunes gendarmes», a précisé Gustavo Solís, maire de la ville de Rosario de la Frontera, proche du lieu de l'accident. Selon lui, celui-ci s'est produit sur une route en mauvais état. «Ceux qui connaissent bien la région essaient de l'éviter la nuit», a-t-il souligné.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer