Guatemala: le volcan Fuego déclenche l'alerte orange

En février dernier, le volcan Fuego était entré... (ARCHIVES AP)

Agrandir

En février dernier, le volcan Fuego était entré en éruption, projetant un épais de nuage de cendres qui avait obligé à fermer l'unique aéroport de la capitale.

ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Guatemala

Les autorités de protection civile au Guatemala ont déclenché mardi l'alerte orange, synonyme de danger, après le regain d'activité éruptive du volcan Fuego, dans le sud-ouest du pays.

Le volcan Fuego, d'une altitude de 3763 mètres et situé à une cinquantaine de kilomètres seulement de la capitale, est entré lundi soir dans une nouvelle phase d'éruption et son activité a encore augmenté mardi, a expliqué aux journalistes David de Leon, porte-parole de la Coordination nationale de lutte contre les catastrophes naturelles (Conred).

Le volcan a dégagé des colonnes de cendres dépassant les 1200 mètres au-dessus du cratère, lançant des flux de lave et provoquant de légères secousses sismiques.

Des fines particules de cendres sont retombées dans les alentours et les clients et employés d'un hôtel de la ville d'Alotenango, voisine du volcan, ont dû être évacués, selon la Conred.

De son côté, l'Institut de volcanologie (Insivumeh) a recommandé aux autorités de la protection civile de redoubler de vigilance dans la surveillance du volcan et à la Direction générale de l'aviation civile, d'adopter des mesures de précaution concernant la navigation aérienne.

En février dernier, le volcan Fuego était entré en éruption, projetant un épais de nuage de cendres qui avait obligé à fermer l'unique aéroport de la capitale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer