Le bilan de la tornade au Mexique est de 13 morts

Le gouverneur de l'État de Coahuila, Ruben Moriera,... (PHOTO JAIME ESCAMILLA, AFP)

Agrandir

Le gouverneur de l'État de Coahuila, Ruben Moriera, a dit croire que la tornade avait frappé trop soudainement - elle a touché sol l'espace de quelques secondes - pour une quelconque mise en garde.

PHOTO JAIME ESCAMILLA, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Seth Robbins
Associated Press
CIUDAD ACUNA

Le corps d'un bébé emporté par une tornade a été trouvé, mardi, dans la ville frontalière du nord du Mexique Ciudad Acuna, frappée par une tempête dévastatrice ayant fait 13 morts.

Le porte-parole de la Ville Edgar Gonzalez a indiqué que les secours avaient trouvé le corps parmi les débris de maisons détruites. Il a été emporté par la force de la tornade, apparemment de l'intérieur d'une voiture.

M. Gonzalez a affirmé que quatre personnes d'une même famille étaient portées disparues, un jour après que la tornade eut blessé 300 personnes, détruit 800 maisons et endommagé 4000 autres.

Certaines des maisons ont été réduites à des amas de blocs de béton et de décombres, compliquant les recherches.

Le président mexicain, Enrique Pena Nieto, est arrivé lundi dans le secteur pour évaluer les dommages et aider à coordonner les secours. Des questions ont commencé à être soulevées sur l'absence d'un système d'alarme, bien que les tornades soient plutôt rares au Mexique.

Le gouverneur de l'État de Coahuila, Ruben Moriera, a dit croire que la tornade avait frappé trop soudainement - elle a touché sol l'espace de quelques secondes - pour une quelconque mise en garde. Il a fait valoir qu'il n'y avait pas eu d'alerte, «que ce soit du côté américain ou du côté mexicain».

Mardi, Gerardo Aguinaja et sa soeur, Perla Isabel, se tenaient devant un amas de débris où étaient situés auparavant la maison familiale et le commerce de taco.

La maison a été détruite par la tempête, et les bulldozers ont été envoyés mardi pour nettoyer les débris et permettre à la famille de récupérer tout objet encore intact. Gerardo Aguinaja a été seulement en mesure de trouver le portefeuille de son beau-père - gravement blessé - et une paire de chaussures non assorties.

«Je n'ai pas de papiers. Je n'ai rien. Il y a beaucoup de gens qui ont tout perdu, a confié Perla Isabel Aguinaja. Nous n'avons aucun endroit où rester.»

Le plus gravement blessé au lendemain du drame, le beau-père, Edgar Gerardo Gonzalez, avait été en mesure de s'extirper des débris et de sauver sa conjointe et leur petit-fils pour les emmener dans la maison d'un voisin.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Houston: les pires inondations en 10 ans

    États-Unis

    Houston: les pires inondations en 10 ans

    Des pluies torrentielles ont inondé une grande partie de Houston, au Texas, et fait une vingtaine de morts de part et d'autre de la frontière avec le... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer