Mexique: un ex-chef de la police arrêté dans l'affaire des 43 étudiants disparus

La disparition des 43 étudiants mexicains en septembre... (PHOTO HENRY ROMERO, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

La disparition des 43 étudiants mexicains en septembre a eu un retentissement international.

PHOTO HENRY ROMERO, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
MEXICO

L'ancien sous-directeur de la police de la ville d'Iguala, dans le sud du Mexique, où ont disparu 43 étudiants en septembre, a été arrêté jeudi pour sa participation présumée à cette affaire qui a choqué le monde entier.

Francisco Salgado Valladares a été interpellé par des effectifs de la police fédérale et du parquet à Cuernavaca, dans l'État de Morelos (centre), alors qu'il se rendait à une réunion de famille, a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

Au moment de son arrestation, M. Salgado, 41 ans, circulait dans un véhicule sans immatriculation et était en possession de munitions pour fusil d'assaut KA-74.

Il est «suspecté d'avoir participé à l'arrestation et à la remise des étudiants à des membres du crime organisé», précise le communiqué.

Selon les autorités, les étudiants, élèves d'une école normale dans l'État du Guerrero, ont été interpellés par la police locale alors qu'ils s'apprêtaient à perturber une cérémonie à laquelle participait l'épouse de l'ancien maire d'Iguala. Puis ils ont été livrés au cartel des Guerreros Unidos qui, les prenant pour des membres d'un gang rival, les aurait massacrés avant de brûler leurs restes.

L'ancien maire et son épouse, soeur de trafiquants de drogues notoires, sont déjà en détention. En revanche, Felipe Flores, alors directeur de la police d'Iguala, est toujours en cavale.

M. Salgado, qui serait resté caché chez des proches depuis les faits, était l'un des fugitifs les plus recherchés du Mexique.

Le ministère a également affirmé que cet ex-officier de police touchait 40 000 $ par mois de la part de narcotrafiquants «en échange de sa protection» et qu'il était impliqué dans des enlèvements.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer