Honduras: 20 000 personnes coupées du monde après des inondations

Agence France-Presse
Tegucigalpa

Environ 20 000 personnes se sont retrouvées totalement isolées au Honduras après de fortes pluies qui se sont abattues ces derniers jours sur les provinces d'Atlantida et de Colon, sur la côte Caraïbe, ont annoncé les autorités.

La Commission permanente de prévention (COPECO) a indiqué dans un communiqué publié mardi soir qu'«environ 20 000 personnes se sont retrouvées isolées» en raison de crues qui ont conduit les autorités à déclarer pour 72 heures l'état d'alerte rouge (évacuations obligatoires) à Atlantida et d'alerte jaune (évacuations préventives) à Colon.

Dans l'Atlantida, plusieurs accès à la ville de La Ceiba, troisième ville du pays située à 400 km au nord de Tegucigalpa, et les routes menant à plusieurs petites localités ont été inondés après la crue du fleuve Cangrejal, affectant quelque 3000 personnes.

Dans Colon, la crue du Rio Grande a obstrué l'accès à la ville de Santa Fe, plongeant 8000 personnes dans l'isolement total. La montée des eaux a également coupé du monde la ville de Balfate, où vivent 9000 habitants.

Les autorités ont prévenu que les averses devaient se poursuivre dans les prochaines heures et ont exhorté la population à rester en alerte face aux éventuels éboulements et glissements de terrain qui pourraient être provoqués par les intempéries.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer