Des motards néerlandais prennent les armes contre l'EI

Un motard, s'identifiant sous le nom de Ron,... (PHOTO TWITTER)

Agrandir

Un motard, s'identifiant sous le nom de Ron, est pris en photo avec un frère d'armes kurde, quelque part en Irak.

PHOTO TWITTER

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Le groupe État islamique compte plusieurs djihadistes étrangers dans ses rangs, venus faire la guerre sainte en sols syrien et irakien. Environ 12 000 venus d'une cinquantaine de pays, selon des chiffres du département d'État américain, dont une centaine venus du Canada. Mais certains étrangers se rendent désormais sur le champ de bataille syro-irakien pour prendre les armes contre l'EI. Comme ces motards néerlandais qui se battent au côté des Kurdes aux portes de Mossoul.

Klaas Otto est le chef du club de motards criminels No Surrender, un des clubs de motards hors-la-loi les plus puissants des Pays-Bas, rivalisant avec le chapitre néerlandais des Hells Angels. Selon lui, au moins trois de ses hommes livrent désormais bataille aux djihadistes de l'EI. Un volontariat qui ne déplaît pas aux autorités néerlandaises.

À lire sur nypost.com (en anglais)

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer