Afrique du Sud: Washington craint des attentats terroristes

Vue aérienne sur la ville de Johannesburg, en Afrique... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

Vue aérienne sur la ville de Johannesburg, en Afrique du Sud.

PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LE CAP

Les États-Unis ont averti samedi leurs ressortissants vivant en Afrique du Sud d'un risque imminent d'attentats terroristes par des islamistes dans les grandes villes du pays.

«Le gouvernement américain dispose d'informations selon lesquelles des groupes terroristes prévoient de mener dans un avenir proche des attaques contre des endroits où se réunissent des citoyens américains en Afrique du Sud, tels que les quartiers commerçants ou les centres commerciaux de luxe à Johannesburg et au Cap», a mis en garde l'ambassade sur son site internet.

Cet avertissement, précise l'ambassade américaine, s'inscrit dans l'appel de l'État islamique à ses partisans «à mener des attaques terroristes dans le monde durant le mois de Ramadan».

Le ministre sud-africain des Affaires étrangères a minimisé la menace: «L'agence nationale de sécurité et les autres agences du pays sont tout à fait capables de protéger l'Afrique du Sud et tous ceux qui y résident, y compris les Américains», a ainsi réagi le porte-parole du ministère, Clayson Monyela, cité par les médias locaux.

«La dernière fois qu'ils ont publié ce type d'avertissement, vers la fin de l'année, rien ne s'est passé», a-t-il rappelé.

En septembre 2015, Washington avait déjà averti ses ressortissants résidant en Afrique du Sud de se montrer extrêmement vigilants au risque d'attentat, affirmant que des extrémistes pourraient cibler des intérêts américains dans le pays.

Les États-Unis alertent fréquemment leurs citoyens expatriés de se méfier des attaques terroristes, mais le message diffusé samedi était particulièrement précis sur les cibles et l'imminence de la menace.

À ce jour, l'Afrique du Sud a échappé aux attentats islamistes, contrairement à d'autres pays d'Afrique comme le Kenya, le Burkina ou encore la Côte d'Ivoire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer