Attentat à la bombe au Caire, 4 policiers blessés

Depuis que l'armée a évincé le président Mohamed... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

Depuis que l'armée a évincé le président Mohamed Morsi en juillet 2013, l'Égypte est le théâtre d'une vague d'attentats visant militaires et policiers principalement revendiqués par des groupes djihadistes.

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LE CAIRE

Quatre policiers et un civil ont été blessés vendredi dans un attentat à la bombe au Caire, ont indiqué des responsables à deux jours du quatrième anniversaire de la révolte populaire qui a poussé au départ l'ex-président Hosni Moubarak.

L'attaque est la seconde en deux jours, un officier de police ayant été blessé par une explosion jeudi devant le palais présidentiel de Qoubba dans la capitale.

Un engin a explosé vendredi dans le quartier d'Alf Maskane, ont précisé des responsables de la sécurité et les médias d'État, ajoutant que les quatre policiers blessés étaient en service dans le secteur pour faire face à d'éventuelles manifestations de militants islamistes contre le pouvoir.

Un civil a également été blessé dans la même explosion, selon l'agence officielle MENA citant le ministère de la Santé.

Cette explosion survient à deux jours de l'anniversaire de la révolte populaire qui avait éclaté le 25 janvier 2011 et poussé Hosni Moubarak au départ 18 jours plus tard.

Depuis que l'armée a évincé le président Mohamed Morsi en juillet 2013, l'Égypte est le théâtre d'une vague d'attentats visant militaires et policiers principalement revendiqués par des groupes djihadistes disant agir en représailles à la sanglante répression qui s'est abattue sur les partisans du président islamiste déchu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer