Trois morts dans l'écrasement d'un avion de l'armée sud-africaine

L'armée de l'Air sud-africaine a confirmé l'accident, précisant... (PHOTO WIKIPÉDIA)

Agrandir

L'armée de l'Air sud-africaine a confirmé l'accident, précisant qu'il s'agissait d'un Cessna Caravan C208, un turbopropulseur de fabrication américaine, qui servait d'appareil d'entraînement.

PHOTO WIKIPÉDIA

Agence France-Presse
JOHANNESBURG

Trois personnes ont été tuées mardi dans l'écrasement d'un avion de l'armée sud-africaine dans des montagnes du nord-est du pays, a annoncé la police.

L'accident s'est produit peu après 10 h (4 h, heure de Montréal) entre les villes de Lydenburg et de Sabie, dans la province de Mpumalanga.

«Il y avait cinq personnes à bord, deux ont été grièvement blessées et les trois autres sont décédées sur le coup», a déclaré le porte-parole de la police Selvy Mohlala.

Les victimes sont le pilote, son copilote et un passager. Les morts et les survivants ont été retrouvés coincés dans les débris de l'épave.

L'armée de l'Air sud-africaine a confirmé l'accident, précisant qu'il s'agissait d'un Cessna Caravan C208, un turbopropulseur de fabrication américaine, qui servait d'appareil d'entraînement.

Une enquête est en cours sur les causes de l'accident.

En 2010, sept policiers avaient péri dans un accident d'hélicopère dans la même province, ce qui fut considéré comme un des pires accidents aériens pour la police sud-africaine.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer