Oscar Pistorius: la téléréalité

Le médaillé d'or des Jeux paralympiques de Londres Oscar... (Photo Alexander Joe, archives AFP)

Agrandir

Le médaillé d'or des Jeux paralympiques de Londres Oscar Pistorius est accusé du meurtre prémédité de sa compagne Reeva Steenkamp, le 14 février 2013.

Photo Alexander Joe, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

L'affaire Pistorius
L'affaire Pistorius

Accusé du meurtre prémédité de sa petite amie Reeva Steenkamp lors de la nuit de la Saint-Valentin 2013, Oscar «Blade Runner» Pistorius, champion paralympique sud-africain, soutient qu'il a tué sa copine accidentellement, croyant tirer sur un cambrioleur réfugié dans la salle de bain. »

À partir de lundi, l'athlète sud-africain Oscar Pistorius fera face à la justice. Le médaillé d'or des Jeux paralympiques de Londres est accusé du meurtre prémédité de sa compagne Reeva Steenkamp, le 14 février 2013, à son domicile de Pretoria, et de possession illégale d'armes à feu. Voici quelques clés pour comprendre le procès du «Blade Runner», qui s'annonce comme un cirque médiatique rivalisant avec le procès d'O.J. Simpson, en 1995. Un reportage de Sylvie St-Jacques.

Télé Pistorius

Avec 300 journalistes qui joueront du coude à la Cour supérieure de Pretoria, le procès Pistorius fera l'objet d'une attention médiatique planétaire. Et ce, en dépit des efforts du clan Pistorius pour bloquer l'intrusion de caméras dans le tribunal présidé par la juge Thokozile Masipa. Le 25 février dernier, la justice sud-africaine a autorisé la diffusion complète du procès à la radio et une retransmission partielle à la télévision. Les 4,5 millions de Sud-Africains qui captent la chaîne câblée MultiChoice seront aux premières loges du procès. Seront retransmis au petit écran: les exposés de la magistrature et de la défense ainsi que leurs plaidoiries finales, le jugement et l'énoncé du verdict, de même que le témoignage des experts appelés à la barre. Les témoignages d'Oscar Pistorius, en revanche, seront exclus de ce feuilleton télévisé. Pistorius réagira-t-il sur Twitter? Rien n'est impossible: l'athlète est sorti de son mutisme le 14 février dernier, en diffusant un tweet exprimant son chagrin, un an après la fin tragique de Reeva. Par ailleurs, des membres de la famille Pistorius et un porte-parole de l'athlète se prononceront sur Twitter durant le procès. La société de surveillance Memeburn a par ailleurs évalué que 85% de la discussion médiatique, autour de l'affaire Pistorius, s'était faite sur Twitter.

Le compte Twitter d'Oscar Pistorius: @OscarPistorius

Le compte Twitter utilisé pour défendre Oscar Pistorius: @OscarHardTruth

Oscar et Reeva

Amputé de ses deux jambes et surnommé le «Blade Runner» (en raison de ses prothèses de carbone), Oscar Pistorius a reconnu avoir tué sa petite amie Reeva Steenkamp à son domicile, le 14 février 2013. Mais il soutient que son acte n'était pas prémédité. Dans une déclaration prononcée lors de son audience préliminaire en février 2013, l'athlète de 27 ans a déclaré, en larmes, que Steenkamp et lui étaient dans leur lit, avant qu'il ne se lève pour se rendre sur son balcon afin de fermer une porte coulissante. C'est à ce moment qu'il aurait entendu un bruit et été pris par un sentiment de terreur, craignant d'être la cible d'un cambrioleur. Se sentant vulnérable sans ses prothèses, il aurait attrapé le pistolet de 9mm qu'il gardait sous son lit et ordonné à Steenkamp d'appeler la police. Il aurait ensuite tiré à travers la porte de la salle de bains, réalisant au même moment que sa compagne n'était plus au lit. «Envahi par l'horreur et la peur», il affirme ensuite avoir utilisé une batte de cricket pour défoncer la porte de la salle de bains et porter secours à Reeva, qui, selon ses dires, est morte dans ses bras.

Sur son compte Twitter, Reeva Steenkamp, qui avait 29 ans au moment de sa mort, se décrivait comme un «mannequin, Cover Girl, célèbre concurrente de Tropika Island of Treasure, diplômée en droit et enfant de Dieu». Elle était en couple avec Oscar Pistorius depuis trois mois. Le procureur Gerrie Nel a fait valoir que le couple s'était disputé pendant les minutes qui ont précédé le drame. Nel a aussi utilisé l'argument de la porte des toilettes verrouillée par Steenkamp à 3h du matin pour renforcer la thèse voulant qu'il y avait eu tension dans le couple.

Le fil des événements

Voici le fil des événements de la Saint-Valentin 2013, tels que reconstitués par Oscar Pistorius.

> Entre 2h et 3h, Oscar Pistorius affirme s'être rendu sur le balcon pour prendre un ventilateur et fermer une porte coulissante.

> Oscar Pistorius aurait agrippé son pistolet 9mm, après avoir entendu un bruit dans la salle de bains, et «éprouvé un sentiment de terreur».

> Après s'être déplacé sans ses prothèses vers la salle de bains, il aurait remarqué qu'une fenêtre était ouverte et a tiré quatre coups de feu à travers la porte des toilettes.

> Reeva Steenkamp, enfermée dans les toilettes, a reçu trois des quatre coups de feu.

Des circonstances à éclaicir

L'enjeu de ce procès qui va se conclure le 20 mars sera de déterminer les circonstances qui ont précédé les coups de feu qu'a tirés Pistorius, le 14 février 2013. Les conclusions auxquelles arrivera la juge Masipa détermineront si Pistorius passera ou non de nombreuses années derrière les barreaux. Oscar Pistorius a affirmé qu'une soirée tranquille en amoureux avait précédé la mort de sa petite amie. Or, la récente fuite d'un document de la cour met en doute cette version: l'analyse des données de son téléphone cellulaire a démontré que l'athlète a visionné des sites internet pornographiques avant de tuer sa petite amie, le soir de la Saint-Valentin 2013.

Deux voisins du quartier huppé de Pretoria où il réside affirment avoir entendu des cris de femme avant les coups de feu. Autre aspect problématique: Pistorius n'a pas appelé la police, mais a plutôt cherché de l'aide auprès d'amis.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer