La barrière de corail du Qatar menacée

Selon des chercheurs de l'Université du Qatar et... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

Selon des chercheurs de l'Université du Qatar et du ministère de l'Environnement, la température de l'eau a dépassé cet été les 36 °C. Or, d'après eux, la vie des espèces marines se trouve menacée une fois la température dépassant les 34°C.

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
DOHA

La barrière de corail du Qatar est menacée par une montée des températures de la mer, qui a déjà provoqué la mort de près de 20 espèces de poissons, a indiqué lundi un chercheur.

Selon des chercheurs de l'Université du Qatar et du ministère de l'Environnement, la température de l'eau a dépassé cet été les 36 °C. Or, d'après eux, la vie des espèces marines se trouve menacée une fois la température dépassant les 34°C.

Même si ce phénomène se répète tous les trois ou quatre ans, ils craignent des effets à long terme sur la barrière de corail, présente en plusieurs endroits autour de la péninsule du Qatar, y compris à l'île de Halul, au nord-est de la capitale Doha.

«Je suis vraiment inquiet pour la barrière de corail», a déclaré à l'AFP Ibrahim al-Maslamani, docteur en biologie marine de l'Université du Qatar.

«On ne sait pas encore si elle peut être affectée par cette température. Mais 36 degrés, cela est vraiment trop, cet environnement est vraiment sensible à de hautes températures», a-t-il ajouté. «Si cet écosystème était touché, ce serait vraiment un désastre».

Selon M. Maslamani, l'étude menée la semaine dernière a révélé que plus de «18 espèces» de poissons étaient mortes en raison de la température élevée et du bas niveau d'oxygène dans l'eau. Parmi elles figurent des poissons localement appelés Safi et Jesh.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer