L'Australie autorise l'élimination préventive des requins

Des lignes à appât pourront être lancées à... (PHOTO STEFAN SAUER, AFP)

Agrandir

Des lignes à appât pourront être lancées à un kilomètre des plages fréquentées de l'État à partir du 30 avril. Le gouvernement local souhaite pouvoir détruire tout requin de plus de trois mètres capturé par ce moyen : grand blanc, requin-bouledogue et requin-tigre (ci-dessus).

PHOTO STEFAN SAUER, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Sydney

L'Australie a donné mardi son feu vert à l'élimination des requins repérés à proximité des plages très fréquentées de la côte ouest après une série d'attaques mortelles, une décision vivement critiquée par les écologistes.

Le gouvernement fédéral a approuvé un programme de réduction des risques liés aux requins présenté par l'Australie-Occidentale où six nageurs ont été tués au cours des deux dernières années.

Concrètement, des lignes à appât pourront être lancées à un kilomètre des plages fréquentées de l'État à partir du 30 avril. Le gouvernement local souhaite pouvoir détruire tout requin de plus de trois mètres capturé par ce moyen : grand blanc, requin-bouledogue et requin-tigre.

L'ONG The Humane Society a dénoncé une «honte absolue» «dénuée de justification scientifique» et contraire aux conventions internationales sur la protection du grand blanc.

Les requins sont communs en Australie, mais les attaques fatales sont rares avec seulement un mort sur 15 incidents par an en moyenne.

Les incidents se multiplient toutefois en raison d'une hausse de la population de requins et la popularité des sports aquatiques.

La dernière attaque fatale en Australie-Occidentale remonte au mois de novembre.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer