La SAQ lance un projet pour améliorer le recyclage du verre

La SAQ a inauguré aujourd'hui un nouvel ... (Photo: Alain Roberge, Archives La Presse)

Agrandir

La SAQ a inauguré aujourd'hui un nouvel appareil de tri qui devrait réduire la «contamination» des autres matières recyclables par des éclats de verre brisé.

Photo: Alain Roberge, Archives La Presse

Devant les difficultés que pose le recyclage du verre, la Société des alcools du Québec a inauguré aujourd'hui un nouvel appareil de tri qui devrait réduire la «contamination» des autres matières recyclables par des éclats de verre brisé.

Ce nouvel appareil, du fabricant québécois Machinex, est installé dans le centre de tri de la société Tricentris, à Gatineau. Il a coûté 500 000 $ en tout, dont 300 000 $ versés par la SAQ.

«On va s'assurer que le verre ne contamine plus les autres matières, surtout le verre et le carton», a déclaré Isabelle Merizzi, porte-parole de la SAQ.

La société d'État s'est toujours opposée à la consignation des quelque 200 millions de bouteilles qu'elle distribue chaque année. Cette consigne existe pourtant dans toutes les autres provinces canadiennes, sauf le Manitoba.

Le nouveau système de tri retire le verre au début du processus, afin d'obtenir à la fois du verre et du papier plus purs et plus facilement recyclables.

«Dans le débat qui oppose la collecte sélective à la consigne, ça apporte des arguments pour la collecte sélective», dit Mme Merizzi.

La société papetière Cascades, qui participe au projet, vérifie l'efficacité de la machine.

Le président et chef de la direction de Cascades, Alain Lemaire, estime que cette nouvelle approche pour le recyclage du verre sera bénéfique pour le recyclage du papier. «Parce qu'elle assurera une meilleure qualité du contenu des ballots recueillis, la nouvelle technologie permettra d'éviter l'usure prématurée de nos équipements», a-t-il indiqué par communiqué.

Toutefois, comme le procédé ne trie pas le verre par couleur, la matière qui en est issue ne pourra servir à fabriquer de nouvelles bouteilles, car les recycleurs exigent pour cela que les couleurs ne soient pas mélangées.

Le verre issu du centre de tri de Gatineau est destiné à des usages novateurs dans le béton. La SAQ compte en faire la démonstration dans ses succursales.

«Dans les rénovations de succursales, on va utiliser du béton avec de l'agrégat de verre, dit Mme Merizzi. Cette année, dans 13 succursales, on va utiliser 1,3 million de bouteilles.»




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer