Gas de schiste au N.-B.: les opposants persévèrent

Selon les opposants, les puits gaziers menacent les... (PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Selon les opposants, les puits gaziers menacent les ressources hydriques, ce que nie l'industrie.

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Gaz de schiste
Gaz de schiste

Consultez notre dossier complet sur les enjeux de l'exploitation du gaz de schiste. »

La Presse Canadienne
FREDERICTON

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick présente le développement de l'industrie du gaz de schiste comme un facteur de croissance économique et de création d'emplois, mais les opposants renforcent leur détermination pour bloquer cette idée, et ce directement à l'étape exploratoire.

Des manifestations ont eu lieu depuis le début du mois de juin, alors que l'entreprise SWN Resources mène sa plus récente série de tests sismiques près d'Elsipogtog, au nord de Moncton.

Le chef Arren Sock, de la Première Nation Elsipogtog, réclame un moratoire immédiat sur l'exploration du gaz de schiste dans la province, et affirme que son peuple a l'obligation de protéger la terre et l'eau.

«La plupart des Néo-Brunswickois ne pourraient comprendre la culture micmac et ne pourrait comprendre le lien entre le peuple micmac et la terre», a-t-il déclaré. «Si c'était le cas, ils comprendraient pourquoi nous nous opposons autant au gaz de schiste.»

Selon les opposants, les puits gaziers menacent les ressources hydriques, ce que nie l'industrie.

Selon la Gendarmerie royale du Canada, 33 arrestations ont eu lieu depuis le début de juin, après que des citoyens eurent bloqué des routes et des véhicules. La police enquête également sur plusieurs cas de vandalisme.

Une dizaine de compagnies ont reçu des permis exploratoires concernant le gaz de schiste dans la province, mais SWN Resources est la seule effectuant actuellement des tests sismiques.

Selon le chef Sock, le gouvernement a ignoré les gens des Premières Nations lorsqu'il a permis le début des travaux.

«La province du Nouveau-Brunswick a délivré des permis d'exploration sans avoir consulté notre peuple sur notre territoire», a-t-il dit.

David Coon, chef du Parti vert, estime pour sa part que les Premières Nations des Maritimes n'ont jamais cédé de territoire, et que les gouvernements ont ainsi une responsabilité unique de les consulter.

M. Coon estime par ailleurs que le premier ministre David Alward doit s'impliquer personnellement dans le dossier en visitant la communauté et en agissant.

«Il doit mettre fin aux permis exploratoires... il s'agit de la seule porte de sortie honorable pour lui», lance-t-il.

Un porte-parole du premier ministre a indiqué que celui-ci n'était pas disponible pour réagir vendredi, tandis que des responsables de SWN Resources n'ont pas pu être joints pour commenter.

Selon Tom Bateman, un politologue de l'Université St Thomas, à Fredericton, le gouvernement provincial a ouvert la voie à l'opposition en annonçant des développements pour l'industrie avant de s'assurer que les normes de protection du public et de l'environnement étaient en place.

«Cela a permis aux opposants aux gaz de schiste d'occuper l'avant-scène et de définir le cadre politique du développement du potentiel gazier dans la province», dit-il.

Un rapport publié au début juin stipule que chaque puits dans la province générerait des retombées économiques d'environ 13 millions $. Le document estime également que chaque puits pourrait créer environ 21 emplois.

Aux yeux de M. Bateman, cependant, les avantages économiques de l'industrie ne deviendront attrayants que lorsque le public sera assuré que les questions environnementales auront trouvé réponse.

En février, le gouvernement a annoncé 97 nouvelles normes pour encadrer les pratiques des industries gazière et pétrolière. En vertu de ces règles, les puits exploratoires doivent être ceints d'un caisson double pour protéger les eaux souterraines environnantes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer