• Accueil > 
  • Environnement 
  • > Les Maritimes se remettent lentement de la tempête hivernale de dimanche 

Les Maritimes se remettent lentement de la tempête hivernale de dimanche

Cette tempête hivernale a aussi causé des coupures... (PHOTO LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Cette tempête hivernale a aussi causé des coupures de courant pour des milliers de foyers des Maritimes - environ 3800 clients en Nouvelle-Écosse et à peu près le même nombre au Nouveau-Brunswick.

PHOTO LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
Halifax

Les Maritimes se remettaient lentement, lundi, de la tempête hivernale majeure qui a frappé la région dimanche et qui a laissé jusqu'à 70 centimètres de neige dans l'est du Nouveau-Brunswick, le nord de la Nouvelle-Écosse et l'Île-du-Prince-Édouard.

La météorologue Linda Libby, d'Environnement Canada, a indiqué qu'en certains endroits, les précipitations de neige s'étaient transformées en pluie, avant que le mercure ne baisse à nouveau sous le point de congélation. De plus, de forts vents dans certains secteurs ont soulevé la neige déjà tombée au sol, ce qui a provoqué de la poudrerie par endroits.

Ces conditions ont cloué au sol des avions dans les aéroports et ont forcé la fermeture de nombreuses routes. Certaines régions étaient d'ailleurs toujours soufflées par de la poudrerie lundi matin, a indiqué Mme Libby.

Le pont de la Confédération reliant le Nouveau-Brunswick à l'Île-du-Prince-Édouard a dû être fermé vers 16 h 30 dimanche, et il l'était toujours lundi après-midi.

En Nouvelle-Écosse, le gouvernement pressait les citoyens de rester chez eux si possible, alors que les équipes de déneigement s'affairaient dans les rues et sur les routes. Un appel qui était plus facile à suivre pour certains, puisque c'était jour férié, lundi, dans cette province de même qu'à l'Île-du-Prince-Édouard.

Selon Linda Libby, la situation devait évoluer très lentement lundi dans l'est des Maritimes, même dans les secteurs déjà déneigés, car la visibilité était parfois passable.

Cette tempête hivernale a aussi causé des coupures de courant pour des milliers de foyers des Maritimes - environ 3800 clients en Nouvelle-Écosse et à peu près le même nombre au Nouveau-Brunswick.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer