Mommy de Xavier Dolan en compétition officielle à Cannes

Xavier Dolan... (Photothèque La Presse)

Agrandir

Xavier Dolan

Photothèque La Presse

Mommy, le cinquième long métrage de Xavier Dolan, sera en lice pour la Palme d'or du Festival de Cannes cette année. Le délégué général Thierry Frémaux vient d'en faire l'annonce au cours d'une conférence de presse tenue à Paris. Il s'agit d'une première sélection québécoise dans la compétition officielle du plus grand festival de cinéma du monde depuis 11 ans.

> Réagissez sur le blogue de Marc-André Lussier

«Mommy est un film plus mature, qui fait franchir à Xavier une étape supplémentaire, a déclaré Thierry Frémaux. Dans plusieurs des films qui nous ont été soumis, nous avons remarqué une utilisation très originale de chansons populaires. C'est Xavier qui va le plus loin!» La version de Mommy soumise au comité de sélection faisait environ 2h20. Il semblerait que le montage sera un peu resserré d'ici la présentation au Théâtre Lumière.

Pour Xavier Dolan, il s'agira d'une quatrième présence sur la Croisette.

Rappelons qu'en 2009, J'ai tué ma mère avait été la sensation de la Quinzaine des réalisateurs, une section parallèle. L'année suivante, Les amours imaginaires était repêché en sélection officielle à Un certain regard, une section considérée un peu comme l'antichambre de la compétition officielle. En 2012, Laurence Anyways avait aussi été présenté à Un certain regard. Suzanne Clément y avait obtenu un prix d'interprétation.

Après un détour du côté de la Mostra de Venise l'automne dernier, où Tom à la ferme a obtenu le prix de la critique internationale, il semblerait que Xavier Dolan effectuera son retour à Cannes en entrant par la grande porte de la compétition officielle grâce à Mommy.

Ses deux actrices de prédilection, Anne Dorval et Suzanne Clément, en sont les têtes d'affiche, de même que le jeune Antoine Olivier-Pilon, vedette du clip College Boy

C'est dire qu'à 25 ans, le cinéaste est à même de réaliser son souhait le plus cher. Il pourrait aussi devenir le plus jeune lauréat d'une Palme d'or dans toute l'histoire du Festival de Cannes. Pour l'instant, ce titre appartient à Steven Soderbergh, âgé de 26 ans au moment de son sacre en 1989 avec Sex, Lies and Videotape.

Si on remarque aussi les présences de David Cronenberg (Maps of the Stars) et d'Atom Egoyan (The Captive) dans la compétition, on ne peut que relever l'absence du Règne de la beauté. Le nouveau film de Denys Arcand n'a pas été invité au bal.

Le 67e Festival de Cannes aura lieu du 14 au 25 mai.

Films en compétition

Sils Maria d'Olivier Assayas

Saint-Laurent de Bertrand Bonello

Sommeil d'hiver de Nuri Bilge Ceylan

Maps to the stars de David Cronenberg

Deux jours, une nuit de Jean-Pierre et Luc Dardenne

Mommy de Xavier Dolan

Captives de Atom Egoyan

Adieu au langage de Jean-Luc Godard

The search de Michel Hazanavicius

The Homesman de Tommy Lee Jones

Deux fenêtres de Naomi Kawase

Mister Turner de Mike Leigh

Jimmy's Hall de Ken Loach

Foxcatcher de Bennett Miller

Le Meraviglie de Alice Rohrwacher

Relatos Salvajes de Damian Szifron

Leviathan d'Andrey Zvyagintsev

Le règne de la beauté, nouveau film de Denys Arcand, a été écarté.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer