Meilleur réalisateur: Damien Chazelle ou Denis Villeneuve?

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Jusqu'à la cérémonie des Oscars, notre journaliste orchestre des duels entre deux candidats d'une même catégorie, en mesurant ce qui les favorise et ce qui les désavantage. Catégorie meilleur réalisateur: en duel: Damien Chazelle et Denis Villeneuve.

DAMIEN CHAZELLE

32 ans, Américain

En lice grâce à La La Land

Troisième sélection

Jamais lauréat

Atout

Depuis sa présentation à la soirée d'ouverture de la Mostra de Venise, la rumeur entourant la comédie musicale de Damien Chazelle n'a cessé d'amplifier. Lauréat du prix du public au TIFF (le Festival international du film de Toronto), La La Land a tout pour plaire aux membres de l'Académie. Ces derniers ne se sont d'ailleurs pas gênés pour sélectionner le film dans pas moins de 14 catégories. Dans toute l'histoire des Oscars, seuls All About Eve et Titanic ont eu droit à autant d'attention. De son côté, Damien Chazelle a reçu toutes les plus hautes distinctions grâce à sa réalisation: Golden Globe, DGA Award, BAFTA, entre autres. Il est le grand favori dans sa catégorie.

Handicap

La belle unanimité envers La La Land commence à fléchir un peu. Ceux que le genre de la comédie musicale n'attire pas d'emblée se demandent en outre pourquoi ce film suscite un tel engouement. Ceux que le genre attire habituellement ne sont pas tous des admirateurs indéfectibles de ce film non plus. Quelques voix se sont aussi fait entendre pour dénoncer l'absence de diversité d'un film se déroulant en partie dans le milieu de la musique jazz, historiquement portée par des musiciens noirs. Après des mois d'un concert d'éloges ininterrompu, La La Land souffrira peut-être d'un effet de lassitude.

Denis Villeneuve... (Photo reuters) - image 2.0

Agrandir

Denis Villeneuve

Photo reuters

DENIS VILLENEUVE

49 ans, Québécois

En lice grâce à Arrival

Première sélection

Jamais lauréat

Atout

L'excellente réputation de Denis Villeneuve à Hollywood ne cesse de croître. Le cinéaste québécois réussit l'exploit d'être finaliste dans la catégorie de la meilleure réalisation grâce à un film de science-fiction, un genre rarement célébré par les membres de l'Académie. Même Christopher Nolan (InceptionInterstellar) n'a encore jamais eu droit à un tel honneur. Avec Blade Runner 2049 bientôt, et ensuite Dune, Villeneuve est désormais considéré comme le grand spécialiste des films du genre. Après La La LandArrival est, à égalité avec Moonlight, le film ayant été le plus souvent sélectionné. Le long métrage de Denis Villeneuve est en effet en lice dans pas moins de huit catégories. 

Handicap

Arrival fait partie d'un genre cinématographique rarement (pour ne pas dire jamais) célébré aux Oscars; 2001, l'odyssée de l'espace, par exemple, n'a récolté qu'une seule statuette à l'époque (pour les effets visuels). Jamais un film de science-fiction n'a eu droit à la suprême récompense. Même si le film de Denis Villeneuve est très apprécié des gens de la profession, il ne fait pas tout à fait l'unanimité non plus. Considérant aussi la qualité des autres oeuvres en lice, principalement MoonlightManchester by the Sea et La La Land, force est de reconnaître que la partie est loin d'être gagnée pour Arrival.

Prédiction

Ne nous leurrons pas. Il est clair que La La Land est le grand favori de la soirée. Dans la catégorie de la meilleure réalisation, le sacre de Damien Chazelle relève presque d'une formalité. Il n'en est peut-être pas tout à fait de même pour la catégorie du meilleur film, cela dit. Même si les probabilités que La La Land obtienne la plus prestigieuse statuette restent très élevées, il n'est pas impossible qu'un autre film se faufile jusqu'au sommet. Si c'est le cas, ce ne sera toutefois pas Arrival

Prédiction: La La Land et Damien Chazelle

Les autres concurrents 

Meilleur réalisateur

Mel Gibson (Hacksaw Ridge)

Barry Jenkins (Moonlight)

Kenneth Lonergan (Manchester by the Sea)

Meilleur film

Fences

Hacksaw Ridge

Hell or High Water

Hidden Figures

Lion

Manchester by the Sea

Moonlight 

Si jamais l'Académie décidait de couper la poire en deux (comme elle l'a fait l'an dernier en décernant l'Oscar du meilleur film à Spotlight et celui de la meilleure réalisation à Alejandro González Iñárritu pour The Revenant), Moonlight pourrait peut-être obtenir la statuette suprême.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer