Dieudonné risque l'expulsion de Hong Kong

Dieudonné... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

Dieudonné

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jacques Clément
Agence France-Presse
Hong Kong

Le polémiste français Dieudonné, qui devait donner deux spectacles à Hong Kong, a été intercepté jeudi à son arrivée dans l'ex-colonie britannique, dont il risque finalement d'être expulsé.

Les autorités hongkongaises se refusent à expliquer pourquoi le polémiste controversé a été empêché d'entrer dans la région semi-autonome chinoise.

Le journal South Chinal Morning Post (SCMP) a rapporté que la France et Israël s'étaient montrés préoccupés par la venue de Dieudonné.

«Dieudonné et ses enfants sont en détention au service de l'immigration de l'aéroport de Hong Kong», a indiqué à l'AFP la société de Dieudonné, Les Productions de la Plume.

«Ils devraient être expulsés dans les heures qui viennent vers la France ou le Cameroun.»

Dieudonné M'bala M'bala, 49 ans, avait été condamné en France à plus de 60 000 euros (92 000 $) d'amendes pour des propos antisémites dans plusieurs affaires et est mis en cause pour organisation frauduleuse d'insolvabilité, abus de biens sociaux et blanchiment.

Il devait donner deux représentations de son dernier spectacle, Dieudonné en paix, jeudi soir et vendredi soir à Hong Kong.

Le consulat général de France a confirmé que Dieudonné avait été «retenu à son arrivée à l'aéroport de Hong Kong par les services d'immigration».

«Il s'agit d'une question d'application des règles d'immigration relevant des autorités hongkongaises», a ajouté le consulat, soulignant qu'il n'avait pas demandé aux autorités locales d'interdire l'entrée à Hong Kong de Dieudonné.

Un spectacle sur les «plantes»

Des sources policières citées par le SCMP rapportent que la France a informé Hong Kong du risque de «trouble à l'ordre public» que font courir les spectacles de Dieudonné.

Le département hongkongais de l'Immigration s'est de son côté refusé à commenter «un cas individuel», rappelant néanmoins qu'il était dans ses prérogatives de refuser l'entrée au cas par cas à des personnes «indésirables».

Dieudonné avait atterri jeudi matin à Hong Kong, a indiqué à l'AFP un de ses avocats français, Me Sanjay Mirabeau. «Il est retenu à l'aéroport, interdit d'entrer et va peut-être être expulsé», a-t-il ajouté. «Il est avec deux de ses enfants, Merlin, qui est majeur, et un autre, a priori mineur. Il n'y a aucune raison de leur interdire l'accès au territoire.»

Dieudonné s'est rendu à Hong Kong «au départ pour un spectacle, mais si ça gênait, il aurait annulé, et ça aurait été pour des vacances.»

«Son nouveau spectacle, En paix, ne comporte aucune phrase contraire à la loi. Il parle de plantes, d'écologie», a-t-il affirmé.

Ex-comparse d'Elie Semoun, ancien chouchou des plateaux de télévision, considéré comme l'un des meilleurs comiques de sa génération, Dieudonné a basculé il y a une dizaine d'années dans un autre monde, où se côtoient conspirationnistes et négationnistes.

Il a ces dernières années accumulé les ennuis judiciaires.

En janvier 2014, les représentations de son spectacle Le mur avaient été interdites après que Manuel Valls, alors ministre français de l'Intérieur, eut dénoncé «les sorties antisémites» de son interprète.

Nombre d'interdictions de spectacles de Dieudonné ayant auparavant été cassées par la justice administrative au nom de la liberté d'expression, c'est sur le terrain du «risque de trouble à l'ordre public» que les maires et préfets avaient pu agir contre les shows du polémiste.

Dieudonné est en outre l'inventeur de la «quenelle», un geste interprété par ses détracteurs comme un salut nazi inversé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer