Samian : le hip-hop engagé

Quand Samian entre dans la salle de spectacle du cégep de Rimouski, un  groupe... (Photo: Marco Campanozzi, La Presse)

Agrandir

Photo: Marco Campanozzi, La Presse

Partager

(Rimouski) Quand Samian entre dans la salle de spectacle du cégep de Rimouski, un groupe de décrocheurs l'attend. Partout où il va, le rappeur d'origine algonquine a un rôle qui dépasse la musique. Samian projette l'image d'un jeune autochtone inspirant et engagé.

«C'est touchant quand tu arrives dans une école et que 200 élèves t'attendent», dit celui qu'on verra bientôt au cinéma aux côtés de Roy Dupuis dans le film Roche Papier Ciseaux.

Nous sommes le 7 novembre. Les yeux de Samian brillent, car il vient d'apprendre que le projet de studio ambulant Wapikoni Mobile (créée par Manon Barbeau pour initier les jeunes autochtones au cinéma et auquel il a participé) a obtenu une subvention de 450 000$ du gouvernement provincial.

Samian est l'un des rares rappeurs du Québec à se produire souvent en France. «Nous sommes aussi allés en Chine, en Indonésie, en Finlande, en Suisse, en Allemagne...», énumère-t-il.

Grâce à des festivals, mais aussi aux consulats du Canada qui lui demandent de représenter le pays en tant que membre des Premières Nations. «Je porte un message avec moi qui me permet de ne pas avoir de limites artistique et politique.»

En mars 2012, Samian a mis en ligne une chanson pour dénoncer le Plan Nord. Il collabore régulièrement avec Florent Vollant, qu'il décrit comme un sage et un mentor. «Peux-tu croire que j'ai rencontré Florent pour la première fois en France! C'est aussi en France que j'ai dormi dans un tipi pour la première fois.»

Samian craint-il les étiquettes, d'être l'«Amérindien de service»? «Ben non, il faut en profiter! lance-t-il. Je ne suis pas cave non plus. Si je fais un show devant la reine d'Angleterre, c'est que je fais partie de la subvention. Mais moi, je me fais entendre. Les autochtones doivent être représentés.»

Selon Samian, le rap est le véhicule parfait pour faire passer un message. «C'est une prise de position sociale. Ça donne une voix à ceux qui n'en ont pas.»

De la cuisine au rap

Né le 11 juillet 1983 à Amos, près de la réserve de Pikogan, où il a grandi avant de déménager à Sherbrooke avec sa mère, Samian se destinait à une carrière en cuisine. Mais entre deux plats, il écrivait de la poésie.

Le rap est arrivé plus tard, il y a six ans, grâce aux rythmes de DJ Horg (voir capsule), son collaborateur de longue date, avec qui il partage toujours la scène. Samian a rencontré DJ Horg et Anodajay grâce à Loco Locass. «Biz a aimé ce que je faisais avec Wapikoni Mobile», dit-il.

Étrangement, Anodajay et Samian ne se connaissaient pas, même s'ils viennent tous deux de l'Abitibi. Aujourd'hui, Anodajay est l'imprésario de Samian et le patron du label 7e Ciel. Son protégé a sorti deux albums, et sa carrière pourrait prendre un nouvel envol avec son rôle au cinéma.

Dans son prochain album, À coeur ouvert, Samian veut parler de son rôle de père de famille. «Il est dur à écrire», laisse-t-il tomber.

Extrait de la chanson Plan Nord

Le gouvernement a décidé de perdre le Nord

Pour des diamants, de l'argent et de l'or

Il prétend vivre dans un pays libre

Mais ils ignorent que la nature est notre parfait équilibre

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Hip-hop québécois : jeune, fort, indépendant

    Musique

    Hip-hop québécois : jeune, fort, indépendant

    La scène hip-hop francophone québécoise existe depuis plus de 25 ans. Grâce au web et à des compagnies bien établies, elle a su se tailler une ... »

  • Anodajay: le rappeur des bois

    Musique

    Anodajay: le rappeur des bois

    Il a toujours porté le numéro 7 au basketball et son étiquette de disque s'appelle 7e Ciel. Normal: il est né le 7-7-1977! Professeur d'éducation... »

  • Scamp : le «street rap»

    Musique

    Scamp : le «street rap»

    Il est né à l'hôpital Notre-Dame de Montréal, il y a 28 ans. «Ma mère est morte quand j'avais 1 an. Elle s'est fait tuer par un maniaque sexuel»,... »

  • Silence d'or : tradition <em>Old School</em>

    Musique

    Silence d'or : tradition Old School

    Vendredi soir, dans le centre-ville désert de Beauharnois. Plusieurs rappeurs du label Silence d'or se produisent dans le cadre d'une tournée qui... »

  • Félix-Antoine Leroux : DJ Horg

    Musique

    Félix-Antoine Leroux : DJ Horg

    Il s'est fait connaître dans le rôle du méchant Bérubé dans Watatatow. Mais depuis près de 20 ans, Félix-Antoine Leroux est aussi connu de tous dans... »

  • Loud Lary Ajust : du rap de <em>hipster</em>

    Musique

    Loud Lary Ajust : du rap de hipster

    Fin d'après-midi de décembre. Loud, Lary et Ajust arrivent au Cabaret du Mile-End pendant que Radio Radio fait des tests de son. En soirée, le trio... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer