Un recueil pour les 25 ans de L'Itinéraire

Le recueil de 216 pages sera vendu par les camelots... (photo PHOTO CATHERINE LEFEBVRE, COLLABORATION SPÉCIALE)

Agrandir

Le recueil de 216 pages sera vendu par les camelots eux-mêmes dans les rues et les stations de métro de Montréal, de même que dans les librairies.

photo PHOTO CATHERINE LEFEBVRE, COLLABORATION SPÉCIALE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louise Leduc
La Presse

Pour ses 25 ans, le journal L'Itinéraire, écrit et distribué par des personnes sans abri, publie Sentinelles, un recueil des 100 plus beaux textes parus au fil des ans.

Présidente du jury de sélection des textes, l'écrivaine Monique Proulx en signe aussi la préface.

«Dans ce concert de voix singulières, il est poignant d'entendre ici et là la petite musique ultime de ceux qui ont disparu depuis. Jean-Pierre Lizotte nous interpelle de la prison où il se trouve depuis 19 ans, espérant tout de son retour en société - alors qu'il y trouvera la mort, suite à une arrestation "musclée". Alain Coulombe dit "Alcatraz", écorché vif rempli d'humour, sera bientôt vaincu par le sida», illustre-t-elle.

Le recueil de 216 pages, lancé hier à l'occasion d'une soirée hommage aux artisans de L'Itinéraire depuis un quart de siècle, sera vendu par les camelots eux-mêmes dans les rues et les stations de métro de Montréal, de même que dans les librairies.

Sentinelles - 25 ans d'écriture à L'Itinéraire... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Sentinelles - 25 ans d'écriture à L'Itinéraire

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Comme le souligne Luc Desjardins, directeur général de L'Itinéraire, le lancement de l'ouvrage marque aussi la mise en place d'un partenariat avec Bibliothèques et Archives nationales du Québec, qui mettra en valeur et diffusera le contenu de L'Itinéraire, notamment par des expositions et des ateliers d'écriture.

Publié deux fois par mois, L'Itinéraire est vendu à 22 000 exemplaires (24 000, les bons mois). 

Comme bon nombre de médias, L'Itinéraire est en plein repositionnement. Si la version papier continuera d'être publiée, une version numérique est aussi envisagée. «Nous allons par ailleurs être plus présents sur les réseaux sociaux», explique M. Desjardins.

Quant au groupe communautaire L'Itinéraire qui publie le bimensuel en plus de venir en aide encore plus largement aux gens qui vivent dans la rue, M. Desjardins se dit confiant dans l'avenir même si rien n'est jamais gagné, son salut reposant sur quelques subventions et la générosité de donateurs.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer