• Accueil > 
  • Arts > 
  • Médias 
  • Le Monde envisage de supprimer son supplément télé 

Le Monde envisage de supprimer son supplément télé

À l'occasion de sa nouvelle formule, prévue le 6 octobre, le quotidien Le... (Photo: archives AFP)

Agrandir

Photo: archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

À l'occasion de sa nouvelle formule, prévue le 6 octobre, le quotidien Le Monde envisage de supprimer son supplément papier «Télévisions» du week-end, lancé il y a près de 30 ans et de moins en moins utilisé par ses lecteurs, a-t-on appris de source syndicale.

«La réflexion est en cours, décision la semaine prochaine», a indiqué à l'AFP le directeur du Monde, Gilles van Kote.

Cette décision devrait être annoncée aux salariés lors d'un comité d'entreprise le 15 septembre, selon les syndicats. Elle contribuera à la relance du plan de mobilité interne, qui vise à basculer une cinquantaine de journalistes du papier vers les éditions web. Plan qui avait été interrompu par la démission, en mai, de la directrice Natalie Nougayrède.

Le Monde a réalisé une enquête auprès de ses lecteurs qui montre que le supplément, lancé au milieu des années 1980, n'est «pris en main» que une à trois fois par semaine. Si les lecteurs se disent très attachés aux critiques, ils peuvent trouver les grilles de programmes ailleurs, sur internet ou sur leur box télé.

Autre paramètre: la concurrence interne avec l'hebdomadaire Télérama, filiale du groupe Le Monde, qui est, lui, très rentable avec un résultat d'exploitation d'environ 7 millions d'euros en 2013 - un soutien pour l'ensemble du groupe Le Monde.

Enfin, l'impression du supplément télé, un cahier plié au format réduit, est coûteuse et techniquement contraignante pour le reste du quotidien, selon les syndicats.

Le quotidien pourrait choisir de réintégrer les critiques télés dans son édition datée du dimanche-lundi, dont les ventes figurent parmi les plus importantes de la semaine. Les grilles de programmes seraient, elles, transférées intégralement sur le site internet du Monde.

Le supplément «internet, télévision, radio, dvd, jeux vidéo» avait à l'époque permis au Monde de surfer sur l'essor de la presse télé, aujourd'hui encore première presse de France malgré des ventes en chute d'un tiers en dix ans et qui s'interroge elle aussi sur un basculement numérique.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer