Osheaga: guide du mauvais festivalier

Se préparer pour un festival n'est pas une mince tâche. Il faut penser à soi,... (PHOTO CATHERINE LEFEBVRE, COLLABORATION SPÉCIALE LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO CATHERINE LEFEBVRE, COLLABORATION SPÉCIALE LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Se préparer pour un festival n'est pas une mince tâche. Il faut penser à soi, mais aussi aux autres. À la veille de l'ouverture d'Osheaga, voici quelques comportements qu'il vaudrait mieux éviter. Suivez le guide!

Sur la tête

Pour se protéger du soleil, un chapeau est de mise. Mais le but n'est pas de gagner un concours de style. Pensez à ceux qui vous entourent. Et évitez la coiffe amérindienne: le festival Osheaga interdit à ses visiteurs de porter «des coiffes de guerre des Premières Nations» en raison de la signification spirituelle et culturelle qu'elles évoquent dans les communautés autochtones.

Égoportraits

L'ère est aux égoportraits. Mais il ne faudrait pas oublier que la vedette est sur scène!

«Je t'aime, Éric!!!»

Oui, bon, d'accord... Mais doit-on vraiment le crier à tue-tête pendant le spectacle? C'est sans compter ceux qui veulent que le chanteur interprète «leur touuuune»! Message compris.

Ceci n'est pas un camping

Apporter sa glacière, ses parasols et ses chaises de camping pour relaxer pendant la journée, pourquoi pas? Mais vaut mieux alors se placer un peu à l'écart, plutôt qu'au centre de l'action.

Une collation, pas une épicerie

Traîner dans son sac à dos des grignotines n'est pas une mauvaise idée. Une bouteille d'eau, c'est aussi utile. Mais attention, vaut mieux privilégier un petit sac quand la foule est dense.

Des souliers tout mouillés

Tous les festivals n'ont pas un parterre en pierre ou en béton. La plupart du temps, la foule s'entasse sur le gazon. Dès qu'il pleut, la terre se transforme en boue. C'est pourquoi il faut éviter les souliers délicats ou les sandales. Optez pour des espadrilles ou des bottes, en cas de pluie.

S'amuser... dans un cendrier?

Avis aux fumeurs: munissez-vous d'une petite boîte portative où jeter vos mégots, plutôt que les jeter sur le sol.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer