Festival du monde arabe: délirant et hilare... malgré tout

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'affiche du Festival du monde arabe, qui se tient à Montréal jusqu'au 15 novembre, représente un saltimbanque oriental... décapité. Le personnage sans tête joue du violon avec un sabre au lieu d'un archet. Sa tronche se trouve à ses pieds, le visage est hilare... Que penser de cette image? La réponse est dans le thème du 16e FMA: Hilarus Delirus!

«Dans le monde arabe, la situation actuelle est à ce point agressive et oppressante que l'on peut seulement rester dans la culture et dans l'esthétique. Depuis le début, les thématiques du FMA sont toujours liées à l'actualité; en tant que diffuseurs artistiques, on ne peut rester imperméables au contexte général. C'est pourquoi l'affiche du festival évoque une violence extrême à laquelle nous répondons par la force de l'autodérision», explique Joseph Nakhlé, directeur artistique et fondateur du FMA.

«Et puis... ne faut-il pas déranger le confort des gens, qu'ils soient arabes ou occidentaux?»

Ainsi donc, le thème Hilarus Delirus se décline dans toute la programmation de la scène.

« Nous ne manquerons pas de musique délirante! assure Joseph Nakhlé. Le groupe Baba Zula de Turquie fait dans le psychédélisme à l'orientale. Il y a de la belle folie chez le groupe marocain N3rdistan comme chez Hello Psychaleppo, un artiste syrien qui vit à Beyrouth, ou encore chez le rappeur The Narcicyst, notre ami de Montréal. Des spectacles d'humour sont aussi présentés au FMA cette année parce que la thématique va dans ce sens-là: Abdelkader Secteur, humoriste algérien très connu, ou Reda Saoui, humoriste arabe de Montréal qui fait son chemin avec le spectacle J'ai tort mais j'ai raison

Quelques suggestions de spectacles à voir

NARCINERAMA

Le 6 novembre, 20 h, Cinquième Salle de la PdA

«Irakien d'origine et résidant de Montréal, Narcy est un artiste qu'on a reçu au FMA à quelques reprises. Je suis son évolution depuis un moment, il est pour moi quelqu'un de très charismatique. La matière principale est son deuxième album, World War Free Now!. Très intéressant, très beau! Pour le FMA, il présente une formation augmentée de cordes, il offre aussi une expérience visuelle, multimédia. Pour cela, il peut compter sur la collaboration de Sundus, Abdul Hadi, The Wolves, Hala Alsaman et Walid Kafi. C'est le récit d'une autre réalité que la nôtre: les peuples y coexistent, la justice existe et la guerre est illégale.»

SALIM HALALI, LE GRAND HOMMAGE

Le 8 novembre, 20 h, Cinquième Salle de la PdA

«C'est notre grand concert de musique arabo-andalouse. Mort il y a 10 ans, Salim Halali était juif séfarade et algérien, mais sa musique portait les cultures juives et arabes. Sa notoriété était grande dans le Maghreb, au Moyen-Orient, comme dans plusieurs parties de l'Europe. C'est une légende de l'Algérie à qui nous rendons hommage à travers ses classiques. La musique de Salim Halali sera interprétée par l'orchestre d'Henry Abittan, natif de Casablanca et résidant de Montréal depuis les années 70, un musicien important dans la promotion et la diffusion des musiques arabes.»

ÉLECTRO-MYSTIQUE

Le 8 novembre, 20 h, Sala Rossa

«Ce programme consacré à la musique électronique orientale me rend très fier. N3rdistan compte parmi les meilleurs groupes de la scène alternative marocaine. Créé autour du chanteur Walid Benselim, ce mélange d'électro, de trip-hop et d'oriental beat est libre et engagé; on y cite entre autres les grands poèmes de Mahmoud Darwich ou Nizar Qabbani. Quant à Hello Psyschaleppo, c'est le projet du Syrien Samer Saem Eldahr, connu pour jouer avec les classiques arabes, les mélodies mawals des Bédouins ou encore la musique tarab, celle de l'extase. Ces références sont injectées dans des musiques électroniques. Lorsque nous avons réalisé que ces artistes se connaissaient et s'appréciaient mutuellement, nous avons décidé de les présenter dans le même programme.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer