Michel Goulet installé «chez Rimbaud» en France

Michel Goulet... (Photo PC)

Agrandir

Michel Goulet

Photo PC

Sur le même thème

On connaît ses chaises métalliques installées sur la place Roy et près du parc Lafontaine, à Montréal, ou devant la gare du Palais, à Québec.

Le sculpteur montréalais Michel Goulet en a aussi essaimé à Lyon, Toronto, Vancouver et Sherbrooke. À ce foisonnement, s'ajoutent désormais 18 chaises-poèmes ancrées de façon pérenne à Charleville-Mézières, ville du Nord de la France où le poète Arthur Rimbaud est né et a écrit ses plus beaux vers.

Les chaises en inox ont été scellées dans les pavés d'un large trottoir bordant la Meuse, entre le musée Rimbaud et la Maison des Ailleurs, maison d'Arthur Rimbaud où Michel Goulet a obtenu une «résidence de création». L'installation Alchimie des Ailleurs vient d'être inaugurée officiellement par la Délégation du Québec à Paris et des autorités françaises.

Symboles d'un dialogue entre la poésie et la plastique, les chaises de Michel Goulet ont des dossiers diversement sculptés et sur leurs sièges ont été gravés des extraits de poèmes à la fois de Rimbaud et de poètes contemporains de la francophonie tels qu'Amadou Lamine Sall, Éric Brogniet, Liliane Wouters, Denise Desautels et Jean-Paul Daoust.

Un ouvrage consacré à Michel Goulet a été publié par la ville française pour l'occasion. Le sculpteur y évoque ses chaises-poèmes: «Elles brillent dans le noir et sont éclatantes au soleil. En s'y asseyant, le spectateur devient le matériau premier de l'oeuvre.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer