La liste d'Evelyne Brochu

Evelyne Brochu... (PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE)

Agrandir

Evelyne Brochu

PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

De Budapest à Toronto en passant par les Îles-de-la-Madeleine, Evelyne Brochu s'est déplacée d'un plateau de tournage à l'autre ces deux dernières années. Avec pour résultat qu'elle incarne actuellement trois personnages très différents au petit et au grand écran.

«Je n'ai jamais fait et défait autant de valises de ma vie», raconte la comédienne qui multiplie les allers-retours entre Toronto et Montréal pour le tournage de la troisième saison d'Orphan Black, dont la diffusion s'amorcera le 18 avril (la deuxième saison a été couronnée meilleure série dramatique aux prix Écrans canadiens dimanche dernier).

Présentée sur les ondes de la chaîne Space, cette série de science-fiction raconte l'histoire de Sarah Manning (Tatiana Maslany), une orpheline marginale plongée dans un univers mystérieux peuplé de clones d'elle-même. Evelyne Brochu incarne la

Dre Delphine Cormier, contrôleuse scientifique et amoureuse du clone Cosima.

«Dans cette troisième saison, Delphine va se retrouver dans une posture difficile; elle va traverser une période sombre. Cela va révéler un côté d'elle qu'on ne soupçonnait pas», affirme l'actrice.

Sur les ondes de CBC, la comédienne est en vedette dans la télésérie XCompany. Cette histoire campée en pleine Deuxième Guerre mondiale raconte les aventures d'un groupe de cinq agents au service des Alliés. Evelyne Brochu incarne Aurora, juive allemande aux racines canadiennes-françaises.

«Le grand thème de la série est l'effet de la guerre sur la conscience humaine, le tout présenté à travers un contexte de drame d'aventures historique.»

Enfin, on peut voir la comédienne au cinéma dans Les  loups, plus récent film de Sophie Deraspe, où elle incarne Élie, jeune femme sans attaches apparentes dont l'arrivée dans une communauté insulaire bouleverse la vie quotidienne.

Musique

Sun Kil Moon

«Ce groupe nous propose un folk americana très autobiographique. C'est très«groundé» et parfait pour la température actuelle. Le chanteur [Mark Kozelek] est aussi un très bon conteur, très humain. Ses chansons racontent des bouts de vie. Lorsqu'on l'écoute, on a la sensation qu'il est dans notre salon. C'est magnifique.»

Technologie

Vincent Morisset

«Il est le créateur de Jusqu'ici, produit par l'ONF. C'est l'expérience technologique qui m'a le plus rapprochée d'une forme de poésie. Cette proposition technologiquement très avancée nous plonge littéralement dans un univers interactif proche de l'enfance.»

jusqu-ici.com

Poèmes

Les poèmes de Walt Whitman

«Ce n'est rien de nouveau, mais je replonge ces temps-ci dans son recueil de poèmes Leaves of Grass. J'ouvre les pages au hasard et je lis ses poèmes marqués par un individualisme hédoniste, une sorte de jouissance de vivre décomplexée. Quand il fait -40 °C,

on a besoin de telles choses.»

Documentaire

Le profil Amina

«J'ai vraiment hâte de voir ce documentaire de Sophie Deraspe. Elle m'en a parlé durant le tournage du film Les loups. Son documentaire aborde, je crois, six sujets d'actualité: les fausses identités sur internet, les soulèvements au Moyen-Orient, l'homosexualité dans les sociétés plus traditionnelles, l'amour à distance, etc. Je sens qu'il y aura dans ce film plusieurs thématiques passionnantes.»

Théâtre

Ils étaient quatre

«Après avoir vu les pièces Un, Deux et Trois de Mani Soleymanlou, sa nouvelle pièce Ils étaient quatre ne peut qu'être bonne!» À La Petite Licorne du 9 mars au 3 avril, avec Éric Bruneau, Guillaume Cyr, Jean-Moïse Martin et Mani Soleymanlou.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer