Wall Street termine en hausse, le NASDAQ à un record

Plusieurs observateurs ont souligné les progrès réalisés sur... (PHOTO Richard Drew, ARCHIVES AP)

Agrandir

Plusieurs observateurs ont souligné les progrès réalisés sur le dossier du budget de l'OTAN comme motif à la hausse des cours.

PHOTO Richard Drew, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Wall Street a terminé en nette hausse jeudi, portée par un relatif apaisement des craintes géopolitiques à la veille d'une salve de résultats financiers de banques, signant le véritable coup d'envoi de la saison des résultats.

Le Nasdaq a pris 1,4% à 7823 points, un nouveau record. Le Dow Jones a avancé de 0,9% à 24 924 points. L'indice élargi S&P 500 a progressé de 0,9% à 2798 points. 

À Toronto, l'indice composé S&P/TSX a gagné 150 points pour terminer la séance avec 16 567 points, en hausse de 0,9 %. Il a ainsi surpassé son record de clôture précédent, qu'il avait établi mardi. 

Plusieurs observateurs ont souligné les progrès réalisés sur le dossier du budget de l'OTAN comme motif à la hausse des cours. 

Donald Trump a affirmé jeudi avoir obtenu l'engagement de ses alliés à accélérer la cadence pour augmenter leurs dépenses militaires, se déclarant «très content», à l'issue d'un sommet de l'OTAN sous tension à Bruxelles. 

L'actualité internationale a occupé le devant de la scène jeudi mais elle laissera la place vendredi à une salve de résultats d'entreprises qui lanceront réellement la saison des résultats du deuxième trimestre. 

Les données des banques Citigroup, JPMorgan Chase et Wells Fargo sont attendues avant l'ouverture et précéderont de très nombreux comptes trimestriels dans les prochaines semaines. 

Pour le moment, parmi «les 30 entreprises du S&P 500 (qui) ont présenté leurs résultats, les investisseurs sont encouragés par le fait que plus de 90% d'entre elles ont dépassé les attentes tant sur le chiffre d'affaires que sur les bénéfices», a affirmé Sam Stovall de CFRA. 

«Lors du premier trimestre environ 70% des entreprises ont dépassé les attentes. On se dirige vers le même genre de performance», a noté Ken Berman de Gorilla Trades. 

Propos raciste 

Parmi les valeurs du jour, la chaîne de restauration rapide Papa John's a bondi de 11,1% à 53,67 $US après la démission de son fondateur John Schnatter de la tête du conseil d'administration, accusé d'avoir tenu des propos racistes après utilisé le très explosif «mot commençant par N», à savoir «Nigger», à l'occasion d'une conférence téléphonique en mai. 

Le câblo-opérateur américain Comcast (+2,3% à 34,55 $US) a renchéri mercredi sur une offre faite le jour même par le groupe Fox (-0,86% à 47,38 $US) de la famille Murdoch pour acquérir l'entreprise de télévision britannique Sky. 

Le fabricant de microprocesseurs Broadcom a plongé de 13,7% à 209,98 $US après annoncé mercredi l'acquisition de son concurrent CA Technologies pour 18,9 milliards US. Ce dernier a toutefois bondi de 18,65% à 44,15 $US.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer