L'ancien président de Cambior mis à l'amende pour délit d'initié

Louis P. Gignac.... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Louis P. Gignac.

Photo archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Hélène Baril

L'ancien président de Cambior toujours actif dans le secteur minier, Louis P. Gignac, vient d'être condamné par le Tribunal administratif des marchés financiers à payer une amende de 94 396 $ pour un délit d'initié survenu en 2015, pour lequel il s'est lui-même dénoncé.

M. Gignac a acheté des actions de Teck Ressources à deux reprises en septembre 2015 alors qu'il savait, en tant qu'administrateur de la minière Franco Nevada, que cette entreprise était sur le point d'acheter de Teck un flux minier (streaming) d'une valeur de 610 millions US. La hausse de la valeur de l'action qui a suivi l'annonce de la transaction le 7 octobre 2015 a généré un gain de 65 170 $ à Louis P. Gignac. L'amende qui lui a été imposée représente 1,45 fois le profit réalisé.

Le dirigeant a lui-même communiqué avec l'Autorité des marchés financiers pour lui faire part de ses transactions faites «par inadvertance». Le Tribunal administratif des marchés financiers a tenu compte du fait que M. Gignac «s'est dénoncé lui-même et a exprimé son repentir, qu'il a pleinement collaboré à l'enquête et qu'il n'avait aucun antécédent judiciaire en 40 ans de vie professionnelle».




publicité

publicité

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer