Des indicateurs boursiers à suivre

Surnommé «l'indice de la peur», le VIX mesure la volatilité des marchés... (PHOTO MARK LENNIHAN, ARCHIVES AP)

Agrandir

PHOTO MARK LENNIHAN, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Indice VIX de la volatilité boursière

Surnommé «l'indice de la peur», le VIX mesure la volatilité des marchés boursiers aux États-Unis. Il est calculé chaque jour selon les prix et les volumes échangés des options d'achat et des options de vente d'actions d'entreprises incluses dans l'indice S&P 500. Ces options sont négociées au Chicago Board Options Exchange (CBOE), qui est l'une des plus importantes Bourses de produits dérivés du monde.

«L'indice VIX est s'élevé cette semaine à son plus haut depuis 2011. Quand le VIX s'élève ainsi de 10 à 15 points en un mois, les actions reculent habituellement de 8% en moyenne durant cette période», dit Pierre Lapointe, directeur de recherche et stratège boursier, Marchés mondiaux Pavilion.

Taux des bons du Trésor américain

Il s'agit en fait du niveau de taux d'intérêt dont les investisseurs sont prêts à se satisfaire pour acheter ces titres de dette du gouvernement américain, lesquels sont réputés parmi les plus sûrs au monde et, donc, une valeur refuge en période de tumultes financiers.

«Le nouvel effondrement du taux de rendement des bons du Trésor de 10 ans que nous avons vu cette semaine a de quoi inquiéter en Bourse. Parce qu'il suggère que les investisseurs anticipent un ralentissement marqué de la croissance économique», dit Martin Roberge, analyste principal et stratège des marchés nord-américains, Canaccord Genuity.

Indice Russell 2000 des petites capitalisations

Cet indice comptabilise la valeur boursière attribuée aux entreprises de petite capitalisation aux États-Unis, avec une valeur médiane d'environ 525 millions et une moyenne de 1,2 milliard.

Beaucoup d'investisseurs et d'analystes considèrent l'indice Russell 2000 comme un baromètre boursier avec plusieurs semaines d'avance.

«Comme ils ont plafonné et décroché il y a quelques semaines, les indices de petites capitalisations, lorsqu'ils se stabiliseront au plus bas, signaleront que le pire est passé pour l'ensemble du marché», affirme David Rosenberg, économiste en chef et stratège des marchés, Gluskin Sheff&Associates.

Écart de taux de crédit corporatif

Cet indice, connu comme le Corporate Spread Index (CSI), mesure l'écart entre le taux d'intérêt de financement des entreprises et le taux de rendement (taux d'intérêt) attribué au bons du Trésor américain de 10 ans.

Quand cet écart grandit, comme il l'a fait fortement depuis un mois, cela signifie une perception de risque financier et d'affaires accru à l'endroit des entreprises américaines.

«Cet écart sert d'indicateur avancé du contexte d'affaires et de son impact sur l'ensemble de l'économie américaine. Pour calmer le stress en Bourse, il faudrait que cet écart cesse de grandir et se stabilise très bientôt», explique Benoit Brillon, chef des placements, Gestion de portefeuille Landry.

Taux de croissance des principales économies

«Les marchés financiers sont inquiets que la croissance économique ne sera pas au rendez-vous, explique Luc de la Durantaye, directeur, répartition de l'actif et gestion des devises, Gestion d'actifs CIBC. Nous concentrons donc notre attention sur les indicateurs de croissance économique, en particulier aux États-Unis, en Europe et en Chine.

«De plus, les politiques monétaire [des banques centrales] et fiscale [des gouvernements] demeurent des soutiens importants pour la croissance. Les discours des grandes banques centrales seront très importants.»

«Depuis les révisions à la baisse des prévisions de croissance mondiale de la part du Fonds monétaire international [FMI], la semaine dernière, les investisseurs boursiers s'inquiètent soudainement des nouvelles économiques concernant la croissance, particulièrement en Europe, au Japon et en Chine», ajoute Luc Vallée, stratège en chef, Valeurs mobilières Banque Laurentienne.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer