Virgin America prête à se lancer en Bourse

Créée il y a tout juste 10 ans,... (Photo archives AP)

Agrandir

Créée il y a tout juste 10 ans, Virgin America dessert aujourd'hui plus de vingt-deux villes aux États-Unis et au Mexique et envisage d'ouvrir des lignes à destination du Canada.

Photo archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

La compagnie aérienne à bas prix Virgin America, dont le milliardaire britannique Richard Branson détient 22% du capital, a déposé lundi son projet d'introduction à Wall Street.

Elle indique vouloir lever 115 millions de dollars mais le montant pourrait être beaucoup plus élevé car cette somme, fait-elle remarquer, correspond aux frais de l'opération.

Virgin America ne dit pas combien de titres seront mis sur le marché, ni le calendrier de l'opération.

Cette entrée en Bourse a pour but d'accélérer son développement en Amérique du Nord, est-il précisé dans le document boursier.

Créée il y a tout juste 10 ans, Virgin America dessert aujourd'hui plus de vingt-deux villes aux États-Unis et au Mexique et envisage d'ouvrir des lignes à destination du Canada.

Son capital est actuellement contrôlé majoritairement par VAI Partners, société à capitaux américains.

L'an dernier, Virgin America a réalisé un chiffre d'affaires de 1,4 milliard de dollars, selon le document boursier. Elle a aussi réussi à renouer avec les profits en engrangeant 10,1 millions de dollars de bénéfice net, contre une perte de 145,4 millions en 2012.

Ce retour dans le vert s'explique par de fortes économies de coûts, explique la compagnie qui dispose d'une flotte de 53 Airbus principalement des A320 (146-149 passagers). Celle-ci devrait augmenter dans les prochains mois, la compagnie ayant passé commande de nouveaux appareils Airbus.

Mais au premier trimestre, le transporteur a perdu de l'argent. Il a accusé une perte nette de 22,4 millions de dollars, moitié moins qu'au premier trimestre 2013 (-46,4 millions), selon le document boursier.

Virgin America explique que le premier trimestre est traditionnellement sa période de faible activité.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer