Suncor: un bénéfice grâce à plus de production de pétrole

Ramené à une action, le bénéfice est de... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Ramené à une action, le bénéfice est de 26 cents, soit deux cents de mieux que les prévisions moyennes des analystes.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
MONTRÉAL

Une augmentation de la production de pétrole et une baisse des charges d'exploitation ont permis au groupe Suncor de dégager, avec un effet de changes positif, des bénéfices au deuxième trimestre, a annoncé mercredi le premier pétrolier canadien.

Suncor a réalisé un bénéfice net de 435 millions de dollars canadiens au deuxième trimestre 2017, à comparer avec une perte de 735 millions de dollars pour la même période l'an dernier.

Ce bénéfice trimestriel prend en compte l'apport comptable d'un effet de changes de 278 millions par le biais de «la réévaluation de la dette libellée en dollars américains», a indiqué le groupe dans un communiqué.

Ramené à une action, le bénéfice est de 26 cents, soit deux cents de mieux que les prévisions moyennes des analystes.

Le chiffre d'affaires s'est monté à 2,5 milliards sous l'effet de l'augmentation de la production, et la baisse des charges d'exploitation a permis de dégager un bénéfice d'exploitation de 199 millions après un déficit de 565 millions sur la période avril à juin l'an dernier.

Le raffinage et les activités à l'international ont compensé «l'effet de l'incident survenu à l'installation de Syncrude» en début d'année, a expliqué Steve Williams, PDG du groupe pétrolier. Le site de Mildred Lake, à 40 km au nord de Fort McMurray (Alberta) avait été endommagé par une explosion en mars, entraînant une activité ralentie du secteur des sables bitumineux.

La production de Suncor s'est établie à 539 100 barils d'équivalent pétrole par jour (b/j) au deuxième trimestre, comparativement aux 330 700 b/j du même trimestre l'an dernier au cours duquel l'exploitation avait été perturbée par les gigantesques feux de forêts autour de Fort McMurray.

Pour les sables pétrolifères, la production a été de 352 600 b/j au deuxième trimestre de 2017, deux fois plus importante qu'il y a un an. Sur ces activités, la perte d'exploitation a été de 277 millions CAD sur le trimestre, une amélioration par rapport à la perte d'un peu plus d'un milliard l'an dernier.

Pour le raffinage, le bénéfice d'exploitation s'est monté à 346 millions, et à 182 millions pour l'exploration et la production.

Pour l'ensemble de 2017, Suncor a maintenu ses prévisions de production totale, mais a réduit de 5000 barils par jour ses objectifs pour sa filiale Syncrude dans une fourchette de 130 000 b/j à 145 000 b/j.

Enfin, le PDG de Suncor a annoncé que les gisements de «Fort Hills et Hebron sont en voie de fournir une première production, comme prévu, à la fin de 2017».




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer