WSP dépasse les attentes

L'acquisition de la firme d'ingénierie Parsons Brinckerhoff s'est reflétée sur... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

L'acquisition de la firme d'ingénierie Parsons Brinckerhoff s'est reflétée sur les résultats de WSP Global (T.WSP) au quatrième trimestre, ce qui a permis à la société montréalaise de dépasser les attentes des analystes.

Pour la période de trois mois terminée le 31 décembre dernier, WSP a engrangé un bénéfice ajusté de 50,8 millions, ou 64 cents par action, en hausse de 36,2% par rapport au quatrième trimestre de 2013.

Cette performance - qui ne tient pas compte de certains éléments, comme les amortissements liés aux acquisitions - s'est avérée supérieure aux prévisions des analystes, qui tablaient sur un bénéfice ajusté par action de 48 cents.

Sans les exclusions, la firme d'ingénierie établie à Montréal a encaissé une perte nette de 7,6 millions, ou 10 cents par action, par rapport à des profits de 17,6 millions, ou 34 cents par action, au quatrième trimestre en 2013.

Ses recettes ont bondi de 96,9% pour s'établir à 858,8 millions, en raisons principalement de l'acquisition de Parsons Brinckerhoff, annoncée en septembre dernier, pour 1,5 milliard $. Le bénéfice d'exploitation a avancé de 83,1%, à 90,1 millions.

Satisfait de la performance trimestrielle de WSP Global, son président et chef de la direction, Pierre Shoiry, a estimé qu'elle reflétait l'aptitude de la société à intégrer les acquisitions.

«Nous entendons, en 2015, poursuivre sur notre lancée et concentrer nos efforts sur l'intégration, sur le rendement axé sur la croissance interne et sur l'amélioration continue de nos capacités au chapitre de la réalisation de projets», a-t-il souligné.

Leon Aghazarian, de la Financière Banque Nationale, a souligné la croissance interne des marchés du Royaume-Uni (12,5%), des États-Unis (11,1%) ainsi que du reste du monde (24,5%).

«Les activités de WSP dans ces régions devraient continuer à croître en raison de l'augmentation des dépenses dans les infrastructures ainsi que la construction d'édifices», écrit-il dans un rapport.

De son côté, le carnet de commandes de WSP Global était de 3,93 milliards, en hausse de 109% par rapport au troisième trimestre de l'exercice 2014.

En avant-midi, à la Bourse de Toronto, l'action de la firme d'ingénierie gagnait 4,38%, ou 1,66 $, pour se transiger à 39,60$.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer