Les profits de Viacom stagnent

«Malgré des difficultés en termes d'audience et l'incertitude... (Photo Archives AP)

Agrandir

«Malgré des difficultés en termes d'audience et l'incertitude sur le marché publicitaire en fin d'année, les recettes publicitaires de Viacom ont progressé sur l'exercice»,a soutenu le directeur général, Philippe Dauman.

Photo Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le groupe de médias américain Viacom a vu stagner son bénéfice net et son chiffre d'affaires annuels, plombés par des performances en baisse chez les studios de cinéma Paramount et un coup de mou dans la publicité télévisée au dernier trimestre.

Selon des résultats publiés jeudi, le bénéfice net de l'exercice décalé clos fin septembre est stable à 2,4 milliards de dollars, malgré un repli de 9% à 732 millions de dollars au quatrième trimestre.

Le bénéfice par action, qui sert de référence à Wall Street, a toutefois dépassé de 3 cents la prévision moyenne des analystes, à 5,40 dollars sur l'ensemble de l'année et 1,71 dollar sur les trois derniers mois.

Le chiffre d'affaires annuel est également quasi inchangé (-0,1%) à 13,78 milliards de dollars, mais il a progressé de 9% au quatrième trimestre à 3,99 milliards de dollars. C'est dans les deux cas un peu au-dessus du consensus du marché (13,68 et 3,90 milliards).

La superproduction estivale «Transformer 4» et le retour en salles des Tortues Ninja n'ont pas suffi à sauver l'année des studios de cinéma Paramount. Leur chiffre d'affaires a progressé de 12% à 1,4 milliard de dollars au quatrième trimestre, mais reste en baisse de 13% à 3,7 milliards sur l'ensemble de l'année. Leur bénéfice d'exploitation recule pour sa part de 12% à 205 millions de dollars sur douze mois, avec même un plongeon de 27% au dernier trimestre.

Cela a été compensé par les chaînes de télévision (Nickelodeon, MTV, Comedy Central): leurs revenus ont progressé de 5% à 10,2 milliards de dollars sur l'exercice, dont 2,7 milliards (+8%) au dernier trimestre. Leur bénéfice d'exploitation progresse respectivement de 4% à 4,3 milliards et de 5% à 1,1 milliard.

Le directeur général, Philippe Dauman, mentionne dans le communiqué un effet positif de l'acquisition en septembre du propriétaire de la chaîne britannique Channel 5.

«Malgré des difficultés en termes d'audience et l'incertitude sur le marché publicitaire en fin d'année, les recettes publicitaires de Viacom ont progressé sur l'exercice», à hauteur de 2%, a-t-il aussi relevé.

Les recettes publicitaires des chaînes de télévision du groupe ont toutefois reculé de 5% aux États-Unis au quatrième trimestre, rompant avec plusieurs trimestres de progression.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer