GE vend pour 30 milliards d'actifs financiers à Wells Fargo

«C'est notre plus importante transaction jusqu'à présent et... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

«C'est notre plus importante transaction jusqu'à présent et une étape essentielle dans nos efforts pour réduire la taille de GE Capital», a souligné Keith Sherin, PDG de GE Capital dans un communiqué.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le groupe industriel General Electric (GE) a annoncé mardi avoir vendu pour 30 milliards de dollars de prêts et d'actifs financiers à la banque Wells Fargo dans le cadre de sa stratégie de recentrage sur ses activités industrielles.

Les activités concernées emploient environ 3000 personnes et la transaction devrait être finalisée au 1er trimestre 2016. Le montant de la transaction n'a pas été indiqué.

«C'est notre plus importante transaction jusqu'à présent et une étape essentielle dans nos efforts pour réduire la taille de GE Capital», a souligné Keith Sherin, PDG de GE Capital dans un communiqué.

Il a précisé que, depuis avril, GE Capital avait cédé au total pour 126 milliards de dollars d'actifs, soit 60% du total prévu. Le but est d'arriver à ce que GE Capital représente moins de 10% du chiffre d'affaires total de General Electric.

Les activités vendues à Wells Fargo incluent notamment GE Capital Commercial Distribution Finance (CDF) et GE Capital Vendor Finance.

Le conglomérat américain mène une stratégie de recentrage sur les activités industrielles - aéronautique, production d'électricité, équipements pour le bâtiment, transport et santé - à travers un allègement drastique des activités de la filiale financière GE Capital. Des cessions sont régulièrement annoncées dans ce cadre.

Wells Fargo, la première banque de dépôt américaine, avait déjà acquis en septembre des activités de GE dans la location de matériel ferroviaire.

L'action GE progressait de 0,39% à 28,20 dollars mardi vers 10h15 à Wall Street et celle de Wells Fargo reculait de 0,21% à 52,07 dollars.

Le PDG de GE, Jeffrey Immelt, a engagé le plan de restructuration de GE après que les activités financières du groupe lui ont fait subir des milliards de dollars de pertes lors de la crise financière.

Il est de plus désormais soumis à la pression de l'investisseur activiste Nelson Peltz qui a pris une participation de 2,5 milliards de dollars au sein du groupe ce qui fait de lui l'un de ses dix premiers actionnaires.

M. Peltz, qui dirige le fonds d'investissement Trian Partners, est connu pour mettre sous pression les directions des groupes dans lesquels il investit pour qu'elles rémunèrent plus largement leurs actionnaires.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer