Standard & Poor's apprécie l'effort budgétaire de Québec

L'agence de notation de crédit Standard & Poor's a... (Photo Scott Eells, archives Bloomberg)

Agrandir

L'agence de notation de crédit Standard & Poor's a son siège social à New York.

Photo Scott Eells, archives Bloomberg

Rudy Le Cours
La Presse

L'agence de notation de crédit Standard & Poor's choisit d'accorder une perspective positive à la note de crédit A+ accordée à la dette québécoise.

Cela signifie qu'il existe environ une chance sur trois que la note soit haussée dans un horizon de 12 à 24 mois. Si tel devait être le cas, la dette du Québec serait alors mieux notée que celle de l'Ontario par l'agence new-yorkaise.

Pour y arriver, Québec doit cependant remplir quatre conditions : concrétiser le faible taux de croissance de ses dépenses de programmes projetées dans le dernier budget ; abaisser le poids de la dette ; éviter une décroissance économique soudaine et maintenir sa solide capacité à générer des liquidités.

Selon l'agence, le poids très élevé de la dette représente le défi le plus important de la province qui pèse sur la qualité de son crédit.

Seules la Nouvelle-Écosse et la Colombie-Britannique ont aussi présenté des budgets excédentaires. Le surplus du Québec, le deuxième d'affilée sera entièrement dédié à la réduction de la dette grâce à des dépôts au fonds des générations.

Selon Warren Lovely de la Financière Banque Nationale, l'agence accorde la note A+ au Québec depuis 23 ans, période au cours de laquelle la perspective a été tantôt négative, tantôt positive et souvent neutre.

Standard & Poor's a aussi donné une perspective stable à la note de crédit A+ sur la dette de l'Ontario.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer