Emplois: Québec reconnaît qu'il ratera sa cible

Dans son budget déposé en juin, Carlos Leitao a... (Photo Jacques Boissinot, Archives PC)

Agrandir

Dans son budget déposé en juin, Carlos Leitao a prévu que «31 300 emplois seront créés en 2014». Le Québec en a plutôt perdu 21 000 depuis le début de l'année.

Photo Jacques Boissinot, Archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(QUÉBEC) Le ministre des Finances, Carlos Leitao, a reconnu jeudi qu'il ratera sa cible de création d'emplois pour cette année.

Dans son budget déposé en juin, il a prévu que «31 300 emplois seront créés en 2014». Le Québec en a plutôt perdu 21 000 depuis le début de l'année.

Lors de la période des questions à l'Assemblée nationale, le chef caquiste François Legault a indiqué que pour atteindre les prévisions, «il faudrait que le Québec crée 52 300 emplois d'ici le 31 décembre». «Est-ce que (le ministre) pourrait au moins reconnaître, comme le faisait très bien son prédécesseur (Nicolas Marceau) qu'il s'est beaucoup trompé?» a demandé M. Legault.

«C'est fort probable que, pour l'année 2014, ces prévisions-là ne se matérialisent pas en termes de création d'emplois», a reconnu Carlos Leitao. Mais selon lui, «le plan budgétaire tient la route » même si « l'emploi est décevant». «Les prévisions du budget étaient basées sur la croissance du PIB nominal. Cette croissance-là est en train de se matérialiser», a-t-il fait valoir.

Lors d'une mêlée de presse, il a prédit que la croissance de l'emploi en 2015 «devrait être plus forte» que celle inscrite dans son budget. «Éventuellement, l'emploi va finir par rattraper l'évolution de la production», a-t-il dit. Pour l'an prochain, le budget prévoit la création de 46 300 emplois.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer