Fermeture indéterminée de la scierie de Maniwaki: le syndicat inquiet

Quelque 80 travailleurs seront touchés à la scierie,... (Photo Archives Le Quotidien)

Agrandir

Quelque 80 travailleurs seront touchés à la scierie, et de 200 à 250 travailleurs en forêt, selon la durée de la fermeture.

Photo Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Le syndicat Unifor, qui représente les travailleurs de la scierie Résolu, à Maniwaki, s'inquiète de la fermeture d'une durée indéterminée qui a été annoncée par la direction de l'entreprise.

La nouvelle avait filtré dans les médias la semaine dernière, mais c'est lundi qu'elle a été annoncée officiellement au syndicat et aux élus locaux de la région de Maniwaki.

Quelque 80 travailleurs seront touchés à la scierie. Un potentiel de 200 à 250 travailleurs en forêt pourraient être touchés, selon la durée de la fermeture, a-t-on précisé mardi au sein de l'entreprise.

Cette fermeture doit entrer en vigueur au début du mois de mai ou lorsque l'inventaire actuel aura été écoulé, a ajouté la direction de Résolu.

Le syndicat Unifor s'était déjà inquiété de l'avenir de la scierie, en février dernier, à cause des problèmes d'approvisionnement persistants, a indiqué en entrevue Joël Vigeant, représentant national du syndicat Unifor.

La région de l'Outaouais est faite de forêts mixtes, soit des feuillus et des résineux, ce qui complique sa gestion et entraîne des problèmes d'approvisionnement depuis plusieurs années, explique-t-on. Du côté de Résolu, on souligne que les règles strictes du régime forestier y sont pour quelque chose.

Un comité a été mis sur pied afin de tenter de trouver des solutions au problème. Il réunit des représentants de la compagnie, du syndicat, ainsi que des représentants municipaux et provinciaux.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer