Budget et rapport du VG: conflit d'horaires à Québec

Le budget qui sera déposé jeudi par le ministre des Finances Nicolas Marceau ne sera pas... (Photo Olivier Jean, La Presse)

Agrandir

Le budget qui sera déposé jeudi par le ministre des Finances Nicolas Marceau ne sera pas comme les autres. Il seraprobablement amputé des crédits qui accompagnent toujours le budget, soit la partie qui explique comment le gouvernement Marois entend dépenser l'argent des contribuables. Le budget pourrait aussi être déposé le même jour que le rapport du vérificateur général, qui n'aura pas le même impact.

Photo Olivier Jean, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(QUÉBEC) Après avoir choisi de dévoiler son budget jeudi, le jour même où le Vérificateur général (VG) présente son rapport sur les finances publiques, le gouvernement Marois lui suggère d'en devancer le dépôt.

Jeudi dernier, le VG Michel Samson a annoncé qu'il déposera le 20 février son rapport d'analyse de la mise à jour économique et financière présentée l'automne dernier par le ministre des Finances, Nicolas Marceau. Le lendemain, M. Marceau a publié un communiqué pour faire savoir que son budget sera présenté le 20 février, exactement le même jour.

L'opposition accuse le gouvernement d'avoir choisi cette date pour éclipser le rapport du VG, qui est bien souvent critique de la gestion du gouvernement.

La première ministre Pauline Marois a répliqué hier qu'elle souhaite que le rapport du Vérificateur général soit devancé. «J'ai demandé au ministre des Finances qu'il puisse indiquer [au VG] que nous souhaitons qu'il dépose son analyse le plus tôt possible», a-t-elle affirmé.

La demande officielle se fait attendre

Or, le Vérificateur général n'a reçu aucune demande officielle en ce sens de la part du gouvernement. Et selon sa porte-parole, Lucie Roy, M. Samson a des engagements aujourd'hui et demain. L'un d'eux est connu du gouvernement Marois: il témoignera devant une commission parlementaire au sujet d'un rapport qu'il a déposé l'an dernier sur la gestion du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM).

«On va attendre de voir s'il y a une demande qui est faite par le gouvernement» avant d'analyser la possibilité de devancer le dépôt du rapport sur les finances publiques», a dit Mme Roy.

Le ministère des Finances connaît les conclusions de l'analyse du VG sur la mise à jour économique puisque, comme le veut la procédure, celui-ci lui a donné l'occasion de les commenter. Les réactions du Ministère sont toujours publiées dans la version finale du rapport.

Pauline Marois s'est d'ailleurs dite «très, très étonnée» que le VG ne présente pas son rapport dès la semaine dernière. Le Ministère a envoyé ses réactions au VG depuis un bon moment déjà.

Pas de prévision

La Presse indiquait samedi que Québec ne déposerait pas les crédits des ministères, donc les prévisions de dépenses, en même temps que le budget, jeudi.

Pauline Marois n'a pas nié l'information, hier. Elle pourrait donc déclencher des élections sans dévoiler un document qui permet, entre autres, de déterminer les secteurs qui subissent des compressions.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer