La SCHL prévoit un ralentissement du marché de l'habitation

Le marché de l'habitation au Canada a été... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le marché de l'habitation au Canada a été soutenu ces dernières années par de faibles taux d'intérêt.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
OTTAWA

L'activité sur le marché de l'habitation devrait modérer au cours des deux prochaines années, a estimé lundi la Société canadienne d'hypothèque et de logement (SCHL) dans ses nouvelles perspectives trimestrielles.

Une augmentation du nombre de logements invendus, des hausses de prix et de taux hypothécaires et un plus large éventail de logements à louer devraient contribuer à ce ralentissement.

Les gains observés dans des provinces comme l'Ontario et la Colombie-Britannique ont compensé le ralentissement des provinces productrices de pétrole comme l'Alberta, a observé l'économiste en chef de la SCHL, Bob Dugan.

«Nous nous attendons toutefois à ce que cet effet compensatoire diminue au fil du temps», a-t-il prévenu dans un communiqué.

«Ainsi, le nombre de mises en chantier d'habitations et celui de ventes (réalisées par l'entremise du système) MLS devraient se modérer en 2016 et en 2017.»

Le marché canadien de l'habitation a été une des inquiétudes clés de certains économistes en raison de l'accroissement du niveau d'endettement des ménages par rapport à leur revenu disponible.

La faiblesse des taux d'intérêt a aidé à alimenter les ventes et à faire grimper les prix dans plusieurs marchés.

Dans son plus récent rapport, la SCHL a indiqué s'attendre à ce que les taux d'intérêt progressent graduellement à partir de leurs niveaux actuels, à compter de l'an prochain.

Pour 2015, la SCHL calcule que les mises en chantier devraient s'établir entre 162 000 et 212 000 unités, avec une prévision ponctuelle de 186 900 unités.

Les mises en chantier devraient glisser en 2016 pour s'établir entre 153 000 et 203 000 unités, avec une prévision ponctuelle de 178 150 unités, puis ralentir davantage entre 149 000 et 199 000 en 2017, avec une prévision ponctuelle de 173 650 unités.

Les ventes réalisées par l'entremise du réseau MLS devraient se chiffrer entre 444 000 et 546 000 cette année, avec une prévision ponctuelle de 494 700 ventes. En 2016, elles devraient s'établir entre 425 000 et 534 000, avec une prévision ponctuelle de 479 500 , tandis qu'en 2017, elles devraient se chiffrer entre 416 000 et 536 000, avec une prévision ponctuelle de 476 000.

En ce qui a trait au prix des maisons, la SCHL prévoit que le prix moyen MLS sera d'entre 417 000 $ et 459 000 $ cette année, avec une prévision ponctuelle de 437 700 $, avant de grimper l'an prochain entre 420 000 $ et 466 000 $. Le prix moyen des logements en 2017 devrait avancer entre 424 000 $ et 475 000 $.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer