Le bénéfice de Dorel progresse grâce à ses activités de vélos en Europe

Les Industries Dorel (T.DII.B) ont fait état jeudi d'un solide... (Photo Martin Chamberland, archives La Presse)

Agrandir

Photo Martin Chamberland, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ross Marowits
La Presse Canadienne
Montréal

Les Industries Dorel (T.DII.B) ont fait état jeudi d'un solide début d'exercice financier, la présence d'un printemps hâtif en Europe ayant soutenu la reprise de ses activités dans le secteur de la bicyclette.

Le fabricant montréalais, qui, en plus des bicyclettes, fait des sièges d'automobiles pour enfants et des meubles, a affiché un bénéfice de 24,8 millions $ US, soit 77 cents US par action, pour son premier trimestre. En comparaison, il avait engrangé 22,3 millions $ US, ou 70 cents US par action, un an plus tôt.

Ses revenus ont avancé de neuf pour cent à 647,7 millions $ US, contre ceux de 594,2 millions $ US pour la même période l'an dernier.

Les analystes s'attendaient à un bénéfice de 69 cents US par action à partir d'un chiffre d'affaires de 632 millions $ US, d'après les prévisions recueillies par Thomson Reuters.

«Les trois divisions de Dorel ont amélioré leurs résultats au premier trimestre, mais c'est notre division des produits récréatifs qui a enregistré les gains les plus spectaculaires», a déclaré dans un communiqué le président et chef de la direction, Martin Schwartz.

Les ventes ont rebondi dans les divisions Cannondale Sports Group et Pacific Cycle, pendant que le marché mondiaux de la bicyclette de raffermissait.

Le bénéfice d'exploitation de ce segment d'affaires a grimpé de 71 pour cent à 16,3 millions $ US grâce à la reprise de la demande et à de favorables taux de change. Les revenus ont gagné 18,1 pour cent à 240,3 millions $ US.

Les bénéfices du segment des produits de puériculture, au sein duquel sont notamment fabriqués des sièges d'automobile et des poussettes, ont progressé de 9,2 pour cent à 19,6 millions $ US, à partir de revenus de 269,2 millions $ US. Ce secteur a livré une solide performance aux États-Unis, ce qui a plus que compensé l'impact négatif de la faiblesse du dollar canadien.

La division des meubles a gagné 8,1 millions $ US et ses revenus se sont chiffrés à 138,1 millions $ US.

En excluant la contribution d'une acquisition, la croissance interne des revenus s'est établie à trois pour cent.

L'action de Dorel a gagné jeudi 1,48 $, soit 3,75 pour cent, à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 40,93 $.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer