É.-U.: la hausse du crédit à la consommation ralentit moins que prévu

La hausse du crédit à la consommation aux... (Photo Joe Raedle, Archives Getty Images)

Agrandir

La hausse du crédit à la consommation aux États-Unis a ralenti moins que prévu en juin.

Photo Joe Raedle, Archives Getty Images

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

La hausse du crédit à la consommation aux États-Unis a ralenti en juin, mais moins que prévu, selon les chiffres de la Banque centrale américaine (Fed) publiés jeudi.

L'encours des crédits à la consommation a progressé de 6,48% en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières, marquant une poussée de 17,3 milliards de dollars, contre 19,6 milliards le mois d'avant.

Les analystes tablaient sur 15,8 milliards de dollars.

Au total en juin, l'encours des crédits à la consommation américains atteint 3.211 milliards de dollars.

Les Américains ont plus modestement utilisé leurs cartes bancaires qu'au cours des trois mois précédents, les crédits renouvelables progressant de 1,3% à 941,5 millions de dollars. En mai, ces crédits dits «revolving» avaient progressé de 2,4% et surtout de 12,32% en avril à la sortie de l'hiver long et rigoureux qui a handicapé l'économie.

Au total, ils pèsent 873 milliards de dollars et restent encore inférieurs à ce qu'ils étaient en 2010 et pendant la récession.

Les crédits non renouvelables, parmi lesquels figurent les crédits automobiles ou les prêts étudiants et qui forment les deux tiers des crédits, ont augmenté de 8,4% contre +9,32% le mois d'avant. Ils ont représenté en juin 16,3 milliards de dollars pour totaliser 2338 milliards de dollars.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer