É.-U.: le Trésor exhorte le Congrès à relever le plafond de la dette

Jacob Lew, secrétaire américain au Trésor, a aussi prévenu... (PHOTO SAUL LOEB, AFP)

Agrandir

Jacob Lew, secrétaire américain au Trésor, a aussi prévenu que les batailles politiques autour de la dette auraient un impact négatif sur l'économie.

PHOTO SAUL LOEB, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Le secrétaire américain au Trésor Jacob Lew a exhorté jeudi le Congrès à relever le plafond de la dette américaine au plus vite afin d'éviter une nouvelle crise politique.

«Comme vous le savez, une date limite se profile à l'horizon. Le 7 février, nous ne pourrons plus emprunter. Il est temps que le Congrès agisse», a dit Jacob Lew lors d'une intervention au groupe de réflexion Council on Foreign Relations.

Jusqu'à cette date, le Trésor est en mesure d'emprunter pour couvrir le déficit budgétaire américain. Ensuite, des mesures extraordinaires de financement seront mises en place pendant quelques semaines pour pallier l'impossibilité d'emprunter davantage. Enfin, si les élus ne se sont toujours pas mis d'accord vers début mars, les États-Unis risquent de se retrouver en défaut de paiement pour la première fois de leur histoire.

«C'est une erreur d'attendre jusqu'à la dernière minute», a insisté Jacob Lew.

Mais, quand bien même le plafond serait in fine relevé, M. Lew a prévenu que les batailles politiques autour de la dette auraient un impact négatif sur l'économie.

Républicains et démocrates du Congrès se sont déjà affrontés par trois fois dans les 16 derniers mois sur le relèvement du plafond de la dette qui s'établit à l'heure actuelle à environ 17 300 milliards de dollars.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer