Zambie: reprise du travail à la mine de Barrick Gold

Barrick Gold a entamé un bras de fer... (Photo Shannon Stapleton, archives Reuters)

Agrandir

Barrick Gold a entamé un bras de fer avec la Zambie, menaçant de se retirer après l'augmentation au 1er janvier des taxes sur les mines de 6% à 20%.

Photo Shannon Stapleton, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Lusaka

La mine de cuivre de Lumwana exploitée par Barrick Gold (T.ABX) en Zambie a repris le travail mardi après les assurances du gouvernement qu'une solution serait trouvée même si le groupe canadien décide de se retirer, a-t-on appris de source syndicale.

«Hier soir (lundi) des représentants du gouvernement et des responsables syndicaux se sont réunis et ont discuté avec les ouvriers, les assurant que leurs emplois n'étaient pas menacés», a expliqué à l'AFP Leonard Phiri, un représentant du syndicat national de mineurs zambiens (MUZ).

«La situation est revenue à la normale et le travail a repris», a-t-il ajouté.

Barrick Gold a entamé un bras de fer avec la Zambie, menaçant de se retirer après l'augmentation au 1er janvier des taxes sur les mines de 6% à 20%.

Le groupe de Toronto a annoncé qu'il commencerait à renvoyer les mineurs chez eux le 1er mars. Devant cette menace, environ la moitié de la main d'oeuvre de la mine de Lumwana avait débrayé et organisé un sit-in lundi. Le site minier est situé à environ 800 km au nord-ouest de Lusaka, la capitale.

La Zambie est le 8e producteur mondial de cuivre.

os/clr/pre




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer