Manipulation des prix de l'aluminium: Goldman Sachs et JPMorgan veulent le rejet des plaintes

Goldman Sachs, JPMorgan Chase, Glencore ainsi que la... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Goldman Sachs, JPMorgan Chase, Glencore ainsi que la plateforme boursière London Metal Exchange (LME) sont accusés d'entente illégale pour faire monter les prix du stockage d'aluminium, notamment en orchestrant des retards faramineux pour recevoir des livraisons depuis les entrepôts.

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Les banques Goldman Sachs et JPMorgan Chase et l'opérateur de la Bourse des métaux de Londres (LME), ont demandé à la justice américaine de rejeter des plaintes déposées contre eux pour manipulation supposée des prix du stockage d'aluminium.

Selon un recours déposé devant un tribunal new-yorkais du sud de Manhattan et consulté mercredi par l'AFP, Goldman Sachs, JPMorgan, le LME et le groupe de négoce de matières premières Glencore font valoir que ces plaintes ne sont pas juridiquement fondées.

Ils ajoutent que les plaignants n'ont pas qualité pour intenter une action contre eux puisqu'ils n'ont ni stocké ni échangé d'aluminium auprès d'eux.

Plusieurs actions judiciaires, en nom collectif ou individuelles, ont été intentées depuis l'été dernier par des groupes et des particuliers contre des banques et des entreprises spécialisées dans le négoce de matières premières.

Sont notamment concernés Goldman Sachs, JPMorgan Chase, Glencore ainsi que la plateforme boursière London Metal Exchange (LME).

Ils sont accusés d'entente illégale pour faire monter les prix du stockage d'aluminium en orchestrant notamment des retards faramineux pour recevoir des livraisons depuis les entrepôts.

Les pratiques sur le marché de l'aluminium sont aussi dans le viseur de l'agence fédérale américaine CFTC, qui a autorité sur les contrats de matières premières, depuis août. Elle a lancé une enquête et demandé à des banques des documents liés à leurs opérations dans les matières premières remontant jusqu'à janvier 2010.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer