Pas de dépistage de drogue et d'alcool chez des Suncor

Le conseil de Canadian Oil Sands a accusé... (PHOTO D'ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le conseil de Canadian Oil Sands a accusé Suncor de profiter des turbulences «sans précédent» de l'industrie de l'énergie.

PHOTO D'ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
FORT MCMURRAY, Alberta

La compagnie Suncor Energie (T.SU) a de nouveau été déboutée dans sa tentative de faire approuver la tenue de tests de détection de drogue et d'alcool chez ses employés syndiqués du nord de l'Alberta.

Un tribunal d'arbitrage s'est ainsi rendu aux arguments du syndicat UNIFOR, qui a contesté les intentions de l'employeur en déposant un grief. UNIFOR représente environ 3600 travailleurs du pétrole de Fort McMurray.

Les arbitres ont déterminé qu'aucune preuve n'avait été faite qu'un problème incontrôlable de consommation de drogue et d'alcool sévissait parmi les salariés de Suncor. L'imposition au hasard de tests de détection a donc été jugée comme étant un abus déraisonnable du droit de gérance de la compagnie.

Suncor a fait savoir sa déception. La compagnie demandera à la Cour du Banc de la reine de l'Alberta de se pencher sur la décision arbitrale.

Le président du local 707a du syndicat UNIFOR, Roland Lefort, estime pour sa part que les trois arbitres ont rendu une décision qui respecte la vie privée des travailleurs de même que leur dignité au travail.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer