Osisko retire sa poursuite contre Goldcorp

Les groupes aurifères canadiens Osisko (T.OSK) et Goldcorp (T.G)... (Photo Olivier Pontbriand, archives La Presse)

Agrandir

Photo Olivier Pontbriand, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Montréal

Les groupes aurifères canadiens Osisko (T.OSK) et Goldcorp (T.G) ont annoncé lundi la prolongation d'un mois de l'échéance de l'offre publique d'achat hostile soumise par Goldcorp, Osisko retirant dans le même temps la poursuite judiciaire intentée contre son concurrent.

Deuxième producteur d'or du Canada, Goldcorp a lancé à la mi-janvier une OPA hostile contre Osisko d'une valeur de 2,6 milliards de dollars canadiens. Le groupe propose 5,95 dollars canadiens pour une action de son concurrent, en espèces et en actions.

Depuis le début du processus Osisko a vigoureusement combattu son éventuel rachat, saisissant il y a un mois la justice car, selon elle, Goldcorp «a agi de mauvaise foi et contrairement à la loi» dans ses démarches avant la présentation de son offre hostile le 14 janvier.

Dans deux communiqués séparés, Goldcorp a indiqué lundi avoir accepté de ne racheter aucune action «avant le 15 avril 2014», tandis qu'Osisko a annoncé avoir renoncé à son action en justice contre Goldcorp.

Groupe minier «junior», Osisko a par ailleurs accepté de collaborer avec Goldcorp à qui il permettra finalement «un accès complet» à ses livres de comptes, ont noté les deux sociétés.

Tout en admettant qu'un tel dénouement n'est «pas garanti», Osisko a souligné qu'il recherchait toujours «une solution de rechange à l'offre hostile de Goldcorp», espérant en particulier qu'une «tierce partie» lui propose de meilleures conditions de rachat.

Goldcorp a déjà été actionnaire d'Osisko, dont il a détenu une part de 10,1%, vendue en 2011 pour 530 millions de dollars.

Osisko dit exploiter à Malartic, au Québec, «l'une des mines d'or les plus importantes au monde».

L'action d'Osisko a clôturé vendredi à 7,05 $, ce qui confère à la société une valeur boursière de près de 3,2 milliards $. Le titre a cependant atteint de nouveaux sommets lundi et a clôturé à 7,50 $, en hausse de 45 cents, ou 6,38%.

L'action de Goldcorp a pour sa part clôturé la séance de lundi à 30,32 $, ce qui portait la valeur implicite de son offre à 6,69 $ par action - comparativement à sa valeur initiale de 5,95 $ en vertu du cours de son action au 10 janvier, qui était de 25,29 $.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer