Télétravail: un «outil» à deux tranchants

«Le télétravail a un impact sur l'état de... (PHOTO THINKSTOCK)

Agrandir

«Le télétravail a un impact sur l'état de santé mentale des employés parce qu'il facilite beaucoup la routine du matin et du soir, et il permet aussi de perdre moins de temps en transport », estime Marianne Roberge, présidente de Koevä.

PHOTO THINKSTOCK

Les employés sont au coeur du succès d'une entreprise. Comme employeur, il faut les attirer, les retenir, les gérer, les motiver, les former. Dans les grandes entreprises, les ressources humaines sont généralement gérées par des spécialistes, alors que dans les PME, c'est souvent l'une des nombreuses responsabilités des patrons. Ils se posent différentes questions, et La Presse trouve des experts pour y répondre.

Q « Quels sont les avantages et les inconvénients du travail à distance d'un employé? Est-ce que, généralement, les employeurs qui l'adoptent en sont satisfaits? Est-ce que le phénomène prend de l'ampleur?» - Wassim Aboutanos, directeur des ressources humaines chez Électro-Loc, entreprise de location et de vente d'électroménagers, à Gatineau

R Pour bien des entreprises, la diminution des frais fixes est un enjeu important, et le télétravail peut permettre de réduire de façon importante la facture du loyer.

«C'est souvent une grande motivation à aller de l'avant pour les employeurs», remarque Marianne Roberge, présidente de Koevä, firme spécialisée dans l'accompagnement des entreprises québécoises pour l'implantation de mesures de conciliation travail-famille.

Sans nécessairement envoyer tout le monde en télétravail, plusieurs formules peuvent être adoptées, comme le télétravail en alternance pour permettre le partage des bureaux.

«Il faut tout de même prévoir des rencontres à l'occasion, parce que l'un des défis avec le télétravail est la cohésion d'équipe et la capacité à tisser des liens sociaux au boulot», affirme Mme Roberge.

Toutefois, pour plusieurs employés, le télétravail permet une meilleure concentration pour réaliser certaines tâches.

«À la maison, on n'est pas entouré de collègues ni constamment dérangé, alors on peut être beaucoup plus efficace, mais ce n'est pas fait pour tout le monde, explique Marianne Roberge. Certains employés ne verront que le ménage et le lavage à faire s'ils sont à la maison et ils n'arriveront pas à se discipliner.»

Pour que le télétravail soit un succès, l'employeur doit faire confiance à ses employés, mais il peut aussi obtenir plusieurs outils et mettre en place différentes stratégies pour assurer une forme de supervision.

«Il existe plusieurs outils performants de gestion à distance, de partage de l'information et de sécurité pour protéger la confidentialité de données, indique Mme Roberge. Bien des employeurs adoptent aussi une méthode de gestion par livrables. Certains donnent une liberté totale de l'horaire à leurs employés tant qu'ils remettent leur travail dans les délais. D'autres demandent à leurs employés d'être joignables en tout temps à certaines périodes de la journée. Cela dépend des besoins et de la culture de l'entreprise.»

L'employeur peut aussi opter pour le télétravail seulement lors de cas particuliers, comme lorsqu'un enfant est malade.

«L'employeur peut ainsi compter sur ses employés même ces journées-là», affirme Marianne Roberge, qui accompagne aussi les entreprises dans l'obtention de la certification à la norme gouvernementale en conciliation travail-famille.

En progression?

Quant à savoir si le télétravail est en progression, elle remarque que c'est le cas chez certains types de travailleurs, comme les cadres et les gestionnaires.

«C'est peut-être parce que les employeurs ont une plus grande confiance en eux, affirme-t-elle. Pour les autres types d'employés, on le voit moins, peut-être parce que les employeurs considèrent que leurs tâches se prêtent moins au télétravail, même si ce n'est pas toujours vrai.»

Elle conseille aux employeurs tentés par l'aventure d'y aller graduellement.

«On peut commencer par du télétravail occasionnel, regarder les résultats, puis si ça va bien et que cela vient répondre à un besoin, on l'étend davantage.»

Autre avantage du télétravail à ne pas négliger pour l'employeur: il fait partie des nombreuses mesures à offrir pour faciliter la conciliation travail-famille.

«Ça a un impact sur l'état de santé mentale des employés parce que cela facilite beaucoup la routine du matin et du soir, et ça permet aussi de perdre moins de temps en transport, affirme Mme Roberge. Pour les employés, ce sont de gros avantages, alors une entreprise qui met en place ce genre de mesures aura plus de facilité à attirer et à retenir de la main-d'oeuvre.»

Vous avez des questions sur la gestion de vos ressources humaines? Écrivez-moi à: mletarte@lapresse.ca




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer