Portrait: Julie Lemonde, consultante indépendante en marketing et technologie

La consultante en marketing et technologie Julie Lemonde... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

La consultante en marketing et technologie Julie Lemonde travaille à son compte depuis 2010.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Marie Lambert-Chan

Collaboration spéciale

La Presse

Pourquoi avez-vous choisi ce métier?

J'ai toujours été attirée par le monde des affaires et la possibilité d'aider des clients à faire la mise en marché de leurs produits et services. J'aime également tout ce qui touche au web. Quant à l'idée de lancer ma propre entreprise, j'avais déjà ça dans le sang: je viens d'une famille d'entrepreneurs.

En quoi consiste votre travail?

Je conseille les clients pour mettre en place des stratégies en marketing ou en communication appliquées au web afin de rejoindre le bon consommateur avec le bon médium.

Qu'avez-vous fait comme études?

Un baccalauréat et une maîtrise en marketing à HEC Montréal.

Quel a été votre cheminement professionnel?

J'ai travaillé pendant trois ans dans l'industrie des médias et de la publicité, d'abord chez Transcontinental - maintenant TC Media - puis à l'agence de publicité TAXI Canada. Je me suis ensuite lancée à mon compte parce que je souhaitais être plus proche de mes clients. Mon entreprise existe depuis maintenant trois ans.

Décrivez une journée typique de travail.

Je rencontre des clients, je rédige des rapports de consultation et je fais le suivi avec des pigistes qui m'aident dans les mandats qui me sont confiés. Ce sont des concepteurs-rédacteurs, des directeurs artistiques, des designers web, des développeurs... Je suis un peu comme un entrepreneur général.

Quel est votre plus grand défi?

Démythifier ce qu'implique une stratégie de médias sociaux auprès des clients qui ne comprennent pas toujours de quoi il en retourne.

Qu'aimez-vous le plus dans ce travail?

Différentes choses: la relation avec les clients, le fait que chaque projet soit différent, l'obligation de rester à l'affût des tendances et la possibilité de gérer mon agenda de A à Z.

Qu'est-ce que les gens ignorent de votre métier?

Mon travail est à l'image du web: c'est une nébuleuse en constante évolution. Les gens ne comprennent jamais tout à fait ma profession. Simplement, je dis toujours que j'aide les compagnies à vendre leurs produits et services sur l'internet.

Quelles sont les qualités et aptitudes requises?

La curiosité et la volonté d'apprendre parce que le web change constamment. La rigueur parce que plusieurs s'improvisent consultants dans mon domaine et il faut s'en démarquer par une excellente méthodologie de travail. Une bonne écoute pour comprendre les besoins du client et les tendances du marché.

Où pratique-t-on ce métier?

Beaucoup travaillent à leur compte. D'autres sont employés dans les grandes entreprises et les agences de publicité.

En chiffres

Personnes en emploi (2011): 14 000

Perspectives d'emploi (2012-2016): favorables

Taux de chômage (2011): faible

Demande de main-d'oeuvre (2011-2016): Élevée

Salaire horaire moyen: 28 à 30 $

Source: Emploi-Québec, Information sur le marché du travail




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer